(Naples) La Sud-Coréenne Sei Young Kim est en bonne posture pour défendre son titre au Championnat CME du circuit de la LPGA, remporter le titre de golfeuse de l’année, conclure la saison au premier rang du classement des boursières et peut-être même en tête du classement mondial.

Associated Press

Kim a pris les devants par un coup devant sa compatriote Jin Young Ko, classée no 1 au monde, lors de la troisième ronde du dernier tournoi de la saison de la LPGA. Kim a remis une carte de 67 (moins-5), samedi, dans des conditions plus confortables au club de golf Tiburon. Elle se retrouve à moins-13 avant la ronde finale. Ko a joué une ronde de 69.

« J’ai de bonnes chances de tout gagner, a dit Kim. Si je joue bien demain, c’est possible. »

Pour que Kim enlève la couronne de golfeuse no 1 au monde à Ko, elle doit gagner dimanche et voir Ko terminer seule au 10e rang ou pire. Ko est no 1 au monde depuis 73 semaines.

L’Anglaise Georgia Hall se retrouve au troisième rang à moins-10, à la suite d’une ronde de 68.

La Canadienne Brooke Henderson (66), l’Anglaise Charley Hull (66), l’Australienne Minjee Lee (66) et les Américaines Austin Ernst (69) et Lexi Thompson (71) se partagent le quatrième rang à moins-9.

Kim a remporté le Championnat féminin de la PGA et le Championnat féminin Pelican en octobre et novembre. Samedi, l’étoile sud-coréenne a disputé 12 trous en six coups de moins que la normale, du deuxième au 13e trou. Elle a toutefois terminé sa journée de travail en commettant un boguey au 18e, une normale-4.

« Je me sentais bien à cause de la température plus chaude, a dit Kim. Et je jouais en compagnie de Jin Young et Lexi. Ce sont mes deux joueuses préférées, alors c’était agréable. Nous n’avons pas beaucoup parlé, mais l’ambiance était détendue. »

Ko a réussi trois oiselets et a évité les bogueys.

« Je l’ai dit hier, mon objectif est d’éviter les bogueys au cours du week-end. C’est donc mission accomplie aujourd’hui, a dit Ko. J’ai hâte à demain. »

ALENA Sharp, de Hamilton, a inscrit un score de 76 et elle se retrouve au 69e rang à plus-9.

La bourse de 1,1 million US réservée à la gagnante — en baisse par rapport à celle de 1,5 million US l’an dernier — demeure la plus importante sur le circuit de la LPGA.