(Napa) Sam Burns a fait fi d’un double boguey en début de ronde et a joué 65, vendredi, prenant ainsi deux coups d’avance en tête, à l’Omnium Safeway.

Associated Press

À ses trousses il y a Harry Higgs (62), qui a conclu sa journée avec un albatros.

Burns a récolté neuf oiselets, cheminant vers un cumulatif de 129, soit 15 coups sous la normale.

Burns est en quête d’une première victoire à la PGA, au Silverado Resort.

Russell Knox (69), qui menait après une ronde, Cameron Percy (68) et D. J. Trahan (65) sont à trois coups du sommet.

James Hahn (65) et Doug Ghim (66) affichent 133.

Burns a commis un boguey à son troisième trou de la journée, le 11e. Sa balle est allée dans l’eau.

Après la mésaventure, le golfeur de 24 ans de la Louisiane s’est relevé en inscrivant trois oiselets d’affilée.

« J’imagine que ça m’a réveillé », a dit le principal intéressé.

Higgs s’en est tiré en deux coups au neuvième trou, une normale cinq de 564 verges. Il a réussi un coup de départ de 331 verges, puis il a atteint la cible avec un fer 4.

« Quelle façon à la fois étrange et merveilleuse de terminer une ronde, a dit Higgs, qui n’a pas vu la balle entrer dans la coupe. Je ne suis pas certain d’arriver à dormir. »

Phil Mickelson (67) est à neuf coups du meneur, tout comme le Canadien David Hearn (69).