(Atlanta) Dustin Johnson a passé un mauvais quart d’heure samedi, mais il a réussi à demeurer en tête après deux rondes au Championnat du circuit de la PGA.

Doug Ferguson
Associated Press

Malgré tout, Johnson a réussi un oiselet au 18e trou, une normale 5, pour terminer avec une carte de 70. Il s’est donné une avance d’un coup sur Sungjae Im.

Les joueurs devront être opportunistes en vue des deux dernières rondes.

Même si Johnson a connu beaucoup de succès récemment – il a conclu au deuxième rang de deux tournois et a enregistré une victoire avec 11 coups d’avance à ses trois derniers départs – une meilleure performance lui aurait permis de prendre une avance de deux coups pour créer un plus grand écart avec ses adversaires.

« Le parcours est très différent, selon où on se situe, a expliqué Johnson. Si tu joues de l’allée, tu peux attaquer le parcours et avoir un bon pointage. D’où j’étais, dans l’herbe haute, ce n’était pas vraiment plaisant. Mais j’ai réussi à bien faire malgré tout. Je suis satisfait du résultat obtenu, surtout avec la façon dont je m’y suis pris pour frapper la balle. »

Johnson a frappé l’allée au premier et au cinquième trou. Il a joué la normale les deux fois. Il a réalisé un oiselet au huitième fanion, alors qu’il se trouvait dans la trappe de sable.

« Je sens que j’ai eu deux mauvaises rondes déjà et que le meilleur est à venir. Les autres gars ont obtenu de bons résultats, a ajouté Johnson. Je sens que je joue bien. J’ai confiance en mes moyens. Je dois simplement réussir à rejoindre l’allée. C’est aussi simple que ça. »

Actuellement, neuf joueurs sont séparés par cinq coups.

Im a réalisé trois oiselets lors de ses quatre derniers trous pour conclure avec une carte de 64. Il fera partie du groupe en finale avec Johnson.

Xander Schauffele, qui a remporté le Championnat du circuit de la PGA en 2017 à titre de recrue, a réalisé trois oiselets consécutifs en fin de parcours pour conclure en 65 coups. Il est à deux coups de la position de tête.

Collin Morikawa s’est également trouvé une place de choix au classement en vertu d’une ronde de 66.

Il faut dire qu’ils ont eu un peu d’aide des joueurs de tête, qui ont dégringolé au classement samedi.

Johnson a disputé des rondes de 67 et de 70 après avoir obtenu une faveur en raison de son statut de numéro un mondial. Il occupe le premier rang, à - 13.

Rory McIlroy, qui n’a obtenu que deux oiselets, a perdu du terrain en fin de parcours, commettant un boguey pour conclure avec une carte de 71. Justin Thomas a également terminé avec un score de 71.

« Je n’aurais jamais dû jouer au-dessus de la normale aujourd’hui, parce que j’ai bien joué, a reconnu Thomas. Je n’ai rien réussi à faire. »

Le Canadien Mackenzie Hughes a grimpé de deux rangs au classement pour se retrouver à égalité au 24échelon, à 12 coups des meneurs.