(Greensboro) Le golfeur canadien Roger Sloan partage le premier rang du classement du Championnat Wyndham de la PGA après avoir ramené une carte de 62, le meilleur score de sa carrière, jeudi.

Associated Press

L’ancienne meilleure performance de Sloan remonte à 2019, alors qu’il avait joué 64 à la Classique Mayakoba, au Mexique.

Après avoir retranché huit coups à la normale, le golfeur de la Colombie-Britannique se trouvait à égalité avec les Américains Harold Varner III et Tom Hoge vers la fin de la première ronde, qui a été suspendue à cause du mauvais temps.

L’Américain Harris English occupait seul le quatrième rang, à deux coups du sommet.

La journée a été plus difficile pour Brooks Koepka et Justin Rose, auteurs de rondes de 72 et 73, respectivement.

Michael Gligic, de Burlington, en Ontario, a joué 67, deux coups de mieux que son compatriote Corey Conners. David Hearn, également de l’Ontario, a inscrit un score de 72.

Sloan et Hoge évoluaient au sein du même trio jeudi.

« Tom et moi remontons à l’époque du Circuit canadien (en 2011), et c’est agréable de se retrouver sur le terrain et de partager de bonnes histoires et de bons souvenirs », a déclaré Sloan.

« Quand un joueur réussit des oiselets, je pense que ça vous place dans de bonnes dispositions mentales, a ajouté Sloan. »

« J’ai pris l’avance avec quelques oiselets, et on dirait que ça l’a motivé. Puis, à partir du moment où il augmente la cadence et passe devant moi, je me dois de terminer avec force. »

Sloan a connu sa part de difficultés cette saison. Il a raté le seuil de qualification lors de 13 des 19 tournois auxquels il a pris part et occupait le 178e rang du classement.

Il a besoin d’une performance spectaculaire cette semaine pour se hisser parmi le top-125 et se qualifier en vue des éliminatoires de la Coupe FedEx.

Toutefois, contrairement aux années passées, les joueurs qui termineront à l’extérieur du top-125 après ce week-end ne perdront pas leur carte du circuit de la PGA. Les dirigeants du circuit ont pris cette décision après l’interruption des activités causées par la COVID-19, en mars.

« Je suis très chanceux parce que ce qu’il va arriver cette semaine n’a pas d’importance, et je serai admis sur le circuit de la PGA l’année prochaine. C’est réconfortant. On va donc aller sur le terrain et tout faire pour gagner ce tournoi. »

De son côté, Varner a réalisé huit oiselets, dont quatre consécutifs en milieu de parcours.

Quant à Hoge, il a commis un seul boguey, sur le 18e vert, ce qui lui a fait perdre l’exclusivité du premier rang.