Même si elles n’ont pu accéder aux rondes éliminatoires du 120e Championnat amateur féminin des États-Unis, les golfeuses québécoises Brigitte Thibault et Céleste Dao ressortent grandies de ce tournoi disputé au club Woodmount, à Rockville, au Maryland.

SPORTCOM

Après une première ronde disputée lundi, Thibault et Dao ont dû patienter à mercredi avant de retourner sur le terrain en raison de fortes pluies provoquées par l’ouragan Isaias.

Brigitte Thibault a alors ramené une carte de 74 (+2), ce qui n’a pas été suffisant pour se qualifier pour les rondes éliminatoires. La Rosemèroise a finalement conclu le tournoi avec un cumulatif de +7 (151), à un seul coup du couperet.

« Je ne savais pas les pointages des autres compétitrices et c’était parfait comme ça, parce que je ne voulais pas me mettre plus de pression. Je vois cette semaine comme un apprentissage. J’ai vécu plusieurs expériences différentes qui vont me permettre de devenir une meilleure golfeuse », a expliqué la plus récente gagnante du Championnat amateur féminin Western disputé à Chicago, en juillet dernier.

PHOTO ARCHIVES FRESNO STATE ATHLETICS

Brigitte Thibault

Thibault a aussi profité de son passage au Maryland pour continuer de s’adapter à quelques changements qu’elle a apportés à son jeu récemment. « C’est une période d’adaptation pour moi. Mes pointages ont été plus hauts qu’à l’habitude, mais je travaille sur plein de petits détails de base et c’est très différent. Je deviens de plus en plus à l’aise et c’est encourageant pour la suite. »

L’athlète de 21 ans a d’ailleurs eu la chance d’être suivie par les caméras de Golf Channel tout au long de sa deuxième ronde, ce qui lui a permis de revoir tous ses coups à l’issue de la journée.

« J’avais déjà joué devant les caméras, mais là, c’était spécial, parce que c’était à chaque shot. Ça m’a permis d’analyser mon jeu et de voir où j’ai fait des erreurs. J’ai réalisé quelques détails qui auraient pu faire la différence sur mon putting. C’est dommage, mais je dois apprendre de mes erreurs. »

En attendant son retour à l’Université Fresno State prévu à la fin août, Brigitte Thibault restera aux États-Unis, où elle espère disputer d’autres événements amateurs. Elle pourrait d’ailleurs être du tournoi amateur Southern California qui s’amorcera le 17 août, au Club de golf Torrey Pines, situé sur les falaises côtières de San Diego.

Retour marqué par la nervosité

De son côté, Céleste Dao en était à un premier tournoi du côté américain cette saison. La golfeuse de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot a terminé la compétition avec un cumulatif de +17 (161).

« J’étais un peu nerveuse, parce que ça faisait longtemps que je n’avais pas joué un tournoi ! Ça m’a un peu surpris, parce que ce n’est pas dans mes habitudes. Par contre ça m’a permis d’apprendre et de mettre des trucs dans le calepin pour mes prochaines compétitions », a-t-elle avoué.

Et même si elle concède que le résultat est loin de ce qu’elle anticipait, la jeune athlète de 19 ans demeure satisfaite de sa semaine de travail.

« C’était toute une expérience ! Les conditions étaient assez différentes de ce à quoi je suis habituée et j’en retire beaucoup d’expérience. Il reste beaucoup de travail à faire, mais j’ai encore plusieurs d’années devant moi. Je garde la tête haute », a-t-elle conclu.

Céleste Dao sera de retour au Québec dans quelques jours afin de profiter d’une période de repos « en quarantaine » avec sa famille. Elle retournera au sud de la frontière le 18 août afin d’amorcer sa deuxième saison universitaire avec les Bulldogs de l’Université Georgia.