(Los Angeles) L’ancien numéro un mondial de golf Lee Westwood ne veut pas participer aux prochains tournois aux États-Unis, car il juge que la pandémie de COVID-19 y est insuffisamment contrôlée, a-t-il déclaré samedi.

Agence France-Presse

« Je ne me sens pas capable de rester dans un avion pendant 12 heures. […] Je suis légèrement asthmatique. Si je suis déclaré [positif] à Memphis, je devrai rester là-bas deux semaines. Pour l’heure, il y a trop de “si” », a déclaré le Britannique de 47 ans à des journalistes.

Il manquerait ainsi le Saint Jude Invitational de Memphis, du 30 juillet au 2 août, et surtout l’USPGA, premier tournoi du Grand Chelem depuis l’interruption du circuit due à la pandémie, du 6 au 9 août.

Les États-Unis, pays le plus touché au monde par le nouveau coronavirus avec 4,17 millions de cas avérés et plus de 146 000 morts, ont abrogé la quarantaine obligatoire pour les golfeurs compte tenu des mesures sanitaires instaurées par le circuit américain (PGA).