(Hilton Head) Webb Simpson a célébré un autre triomphe le jour de la fête des Pères, cette fois en revêtant un veston de tartan plutôt qu’en soulevant le trophée commémoratif de l’Omnium des États-Unis.

Doug Ferguson
La Presse canadienne

Dans un sprint final endiablé, après une pause de trois heures en raison des intempéries, Simpson a réussi cinq oiselets en six trous sur le neuf de retour, en route vers une carte finale de 64, sept coups sous la normale, et une victoire par un coup devant Abraham Ancer à la Classique RBC Heritage.

Simpson a complété le tournoi avec un score cumulatif de 262 coups, soit 22 coups sous la normale. Il a effacé par deux coups le record du tournoi, qui appartenait à Brian Gay, en 2009.

Le meilleur Canadien a été Corey Conners, qui s’est classé 21e, à huit coups du vainqueur. Adam Hadwin a terminé le tournoi avec une fiche de 273 tandis que Mackenzie Hugues s’est contenté d’un score cumulatif de 281.

Simpson a remporté l’Omnium des États-Unis au Olympic Club en 2012. Depuis 1976, ce tournoi du Grand Chelem a toujours été présenté de façon à se terminer le jour de la fête des Pères. Cette année, en raison de la pandémie de COVID-19, il a été déplacé au mois de septembre.

La Classique RBC Heritage a pris la place de l’Omnium des États-Unis au calendrier et Simpson, père de cinq enfants, a signé un deuxième triomphe cette année grâce à une performance record sur le parcours de Harbour Town à Hilton Head, en Caroline du Sud. Il n’avait pas vraiment le choix, avec tant de bas scores sur un parcours ramolli et avec si peu de vent.

« Ç’a été une folle journée, je suis sans voix », a déclaré Simpson.

« Je ne me suis pas mis en marche avant le 12e trou et ensuite, j’ai commencé à réussir mes coups roulés et j’ai gagné en confiance. C’est extraordinaire d’être ici en ce moment. »

Simpson, qui a remporté l’Omnium de Phoenix en février, s’est hissé au cinquième rang du classement mondial. De plus, il a grimpé jusqu’au premier échelon du classement de la Coupe FedEx.

Pour Ancer, il s’agit d’une difficile deuxième place. Il a atteint les 18 verts en coups prescrits et s’est hissé à égalité au premier rang grâce à un audacieux coup de bois d’allée par-dessus les arbres au 15e trou, une normale 5, avant d’enregistrer un oiselet à l’aide de deux coups roulés. Il est demeuré dans la lutte avec un autre oiselet, au 17e trou.

Ancer a terminé la ronde finale avec un score de 65.

Le circuit de la PGA se dirige vers l’État du Connecticut pour le Championnat Travelers, et il reste encore à déterminer qui pourra y participer jusqu’à ce que soient connus les résultats des tests de dépistage de la COVID-19 pour ceux à bord du vol nolisé.

L’incertitude provient du premier test positif – Nick Watney vendredi – de même que 11 tests effectués auprès de ceux qui ont été en contact rapproché avec Watney.

Ceux qui n’auront pas pris le vol nolisé seront testés à leur arrivée au Connecticut. Un test positif signifie que le joueur en question doit se retirer.