(Augusta) Le dernier golfeur à se qualifier pour le Tournoi des Maîtres a prouvé hors de tout doute qu’il y a sa place.

Paul Newberry
Associated Press

Corey Conners a enchaîné un départ surprise — une rencontre avec Jack Nicklaus au premier tertre — avec une ronde de 70, deux coups sous la normale, qui le place en bonne position après la ronde initiale.

«Je sens que j’ai ma place ici», a déclaré Conners.

Jouant dans le premier groupe de la journée, il a eu l’occasion de voir Nicklaus et Gary Player frapper les coups de départ protocolaires, qui lancent les activités du premier tournoi majeur de la saison. En regagnant le pavillon après son seul élan de la journée, Nicklaus, 79 ans, a félicité Conners pour sa victoire de la semaine dernière, à l’Omnium Valero du Texas, qui lui a permis d’obtenir la dernière place disponible au Augusta National.

«C’est une sensation particulière, a raconté Conners. C’est "cool" que Jack Nicklaus sache qui je suis.»

L’Ontarien de 27 ans a pourtant éprouvé quelques ennuis en début de parcours, complétant le neuf d’aller un coup au-dessus de la normale. Il a été solide sur les tertres, mais peut-être un peu trop prudent sur les verts. Puis, au milieu du neuf de retour, Conners s’est lancé à l’attaque: il a réussi des oiselets consécutifs aux 13e et 14e trous, avant de réussir un aigle au 15e, à normale 5.

Après un retentissant coup de départ qui l’a laissé à seulement 212 verges du vert en bas de la colline, Conners a logé son coup d’approche à six pieds de la coupe, pour un roulé facile.

Un boguey après trois coups roulés au 18e est venu jeter un peu d’ombrage sur sa journée. Mais Conners ne s’est pas plaint. Pas après son improbable parcours vers le premier majeur de la saison.

Exclu du top 125 au classement de la Coupe FedEx, Conners a dû passer par la qualification du lundi pour pouvoir participer à l’Omnium du Texas. Il a réussi un roulé de 20 pieds pour l’oiselet au 18e pour forcer la prolongation, à laquelle six golfeurs ont participé. Avec une oiselet au premier trou, il a éliminé la compétition.

Avec une ronde ponctuée de 10 oiselets dimanche, Conners a remporté sa première victoire en carrière sur le circuit de la PGA et obtenu son invitation pour Augusta.

Conners sait à quel point les probabilités que ce scénario se produise devaient être infiniment faibles.

«Je suis un gars de statistiques et de mathématiques, a-t-il dit. Je sais que les chances que je sois ici étaient très minces. Je ne pensais pas m’y trouver, je peux vous l’assurer, mais je m’en sors plutôt bien.»

Conners connaît un bien meilleur départ qu’à sa dernière participation au Tournoi des Maîtres. Après s’être qualifié à titre d’amateur en 2015, il a joué une ronde de 80, ce qui ne lui a laissé aucune chance de se qualifier pour les rondes du week-end. Maintenant, une autre bonne ronde lui permettrait de jouer samedi et dimanche pour la première fois à Augusta.

Plusieurs spectateurs l’ont appuyé tout au long de la journée.

«Il y a beaucoup plus de Canadiens que ce à quoi je m’attendais — ou du moins, qui prétendent être Canadiens —, a blagué Conners. C’était fabuleux!»