Dustin Johnson a fait fi des mauvaises conditions météorologiques et il est le seul joueur à sa retrouver sous la normale à la mi-tournoi à l'Omnium des États-Unis, alors qu'il mène par quatre coups avant les rondes du week-end à Shinnecock Hills.

Mis à jour le 15 juin 2018
ASSOCIATED PRESS

Johnson a commis un seul boguey en matinée vendredi, même si le vent et une faible pluie ont compliqué la vie des golfeurs. Il a calé un roulé de 45 pieds au septième trou, une normale-3, et a remis une carte de 67 (moins-3).

Même si les conditions de jeu étaient idéales en après-midi, personne n'a été en mesure de le rattraper.

Ian Poulter s'est approché à un coup de Johnson avant de commettre un triple au boguey à son avant-dernier trou. Charley Hoffman se retrouvait à moins-1, mais il a commis un boguey à son dernier trou.

Johnson se retrouve à moins-4 après 36 trous, quatre coups devant Hoffman (69) et Scott Piercy (71).

Les spectateurs ne pourront suivre Tiger Woods au cours du week-end, lui qui a joué une ronde de 72 et qui n'a pas respecté le seuil de qualification pour les deux dernières rondes pour une cinquième fois à ses huit derniers tournois majeurs. Jordan Spieth a aussi été éliminé quand il a conclu sa ronde avec deux bogueys consécutifs.

Mackenzie Hughes, de Dundas, Ont., Adam Hadwin, d'Abbotsford, C.-B., et Garrett Rank, qui est originaire d'Elmira, Ont., et qui a le statut d'amateur puisqu'il est aussi arbitre dans la LNH, ont tous joué des rondes de 75 et ils ont été éliminés.