L'Américain Brian Harman a pris seul les commandes de l'Omnium des États-Unis, deuxième tournoi majeur de l'année, lors de la troisième ronde disputée samedi à Erin, au Wisconsin, près de Milwaukee.

AGENCE FRANCE-PRESSE

>> Consultez le classement

Harman, en quête à 30 ans de son premier titre majeur, a terminé la journée avec un score de 204 (-12).

Le 50e joueur mondial, vainqueur de deux titres PGA dans sa carrière, dispose d'un coup d'avance sur un trio formé de ses compatriotes Justin Thomas et Brooks Koepka, et de l'Anglais Tommy Fleetwood (205).

Thomas a réalisé une superbe remontée grâce à sa impressionnante carte de 63 (-9), nouveau record pour une ronde dans l'histoire de l'épreuve.

L'Américain Rickie Fowler, seul joueur du top 10 mondial (N.9) à encore pouvoir viser le titre dimanche, est 5e, à deux coups de la tête (206).

L'issue du tournoi est loin d'être décidée, puisque les treize premiers se tiennent en cinq coups. Comme les six précédents tournois majeurs, l'Omnium des États-Unis semble promis à un joueur qui n'a jamais remporté de titre majeur.

Les principaux favoris ont en effet mordu la poussière dès la deuxième ronde vendredi: le tenant du titre et N.1 mondial, l'Américain Dustin Johnson, n'a pas passé le couperet, tout comme ses dauphins au classement mondial, le Nord-Irlandais Rory McIlroy et l'Australien Jason Day.

photo Geoff Burke, USA TODAY Sports

Tommy Fleetwood ajoué une ronde de -9, un record.