• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Jim Furyk consolide son avance en tête de l'Omnium canadien 

Jim Furyk consolide son avance en tête de l'Omnium canadien

Jim Furyk a inscrit une carte de 65... (Photo Paul Chiasson, La Presse Canadienne)

Agrandir

Jim Furyk a inscrit une carte de 65 pour consolider son avance à l'Omnium canadien.

Photo Paul Chiasson, La Presse Canadienne

Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne
ÎLE-BIZARD

Inébranlable depuis le début du tournoi, le vétéran Jim Furyk a consolidé son avance en tête de l'Omnium canadien en jouant 65 (moins-5) en troisième ronde pour se forger une avance de trois coups devant Tim Clark, samedi, à l'occasion d'une journée fraîche et venteuse au club de golf Royal Montréal.

Furyk, vainqueur de l'Omnium canadien en 2006 et 2007, pourrait du même coup rejoindre dimanche un groupe très sélect des golfeurs ayant remporté l'Omnium canadien à trois reprises, en compagnie de Tommy Armour, Lee Trevino et Sam Snead. Seul Leo Diegel, dans les années 1920, en a remporté plus (4). Pour y parvenir, Furyk compte se fier sur son expérience.

«C'est toujours bien d'avoir de l'expérience, a noté le golfeur âgé de 44 ans. Que tu finisses par gagner ou perdre, tu tires toujours des leçons de tout ça. Les gars qui me pourchassent jouent bien depuis trois jours. Tout le monde peut l'emporter. Les deux gars qui joueront avec moi demain, Timmy (Clark) et Kyle (Stanley), ont déjà triomphé auparavant.»

La clé selon lui, consistera à suivre son plan de match sans se préoccuper de la position dans laquelle il se trouve par rapport aux autres golfeurs.

«Je n'ai pas regardé le tableau des meneurs aujourd'hui (samedi) - honnêtement, il n'y en a pas beaucoup sur le parcours - mais des gars comme Graham (DeLaet) et Timmy, qui ont respectivement joué 63 hier et 64 aujourd'hui, peuvent assurément mettre de la pression sur le dernier groupe demain», a-t-il concédé.

Régulier comme l'horloge, Furyk a entamé sa ronde en réussissant un oiselet dès le troisième trou, une normale-4 de 437 verges. Il a enchaîné avec deux autres oiselets sur le neuf d'aller, en route vers un score de 32 au virage. L'Américain a bouclé sa ronde avec deux oiselets supplémentaires, pour un score cumulatif de 195 (moins-15).

Son plus proche poursuivant est le Sud-Africain Clark, qui fut l'auteur de la meilleure ronde du jour, à 64. Clark, qui s'est signalé dès le départ en enregistrant un oiselet et un aigle lors des deux premiers trous, s'est hissé en deuxième position à moins-12. Clark croit qu'il devra faire preuve de constance s'il veut rattraper Furyk.

«J'avais de la difficulté avec mon élan en début de saison - j'ai subi une blessure à un coude -, mais tout s'est replacé depuis quelques mois et les coups roulés ont commencé à tomber au fond de la coupe, a dit le vainqueur du Championnat des joueurs de la PGA en 2010. C'est bien, parce que les résultats commencent à suivre. C'est d'ailleurs ce qui me donne confiance pour demain (dimanche).»

L'Américain Kyle Stanley est seul en troisième position à moins-10, un coup devant son compatriote Jamie Lovemark.

Le Canadien Graham DeLaet, qui avait égalé le record du parcours la veille en compagnie de Furyk, n'a pu rééditer son exploit samedi et a dû se contenter d'une ronde de 70. Il fait partie d'un quatuor de golfeurs à égalité au cinquième rang à moins-8, avec l'improbable comeneur à l'issue des deux premières rondes, Tim Petrovic.

L'Irlandais du Nord Graeme McDowell et le comeneur à l'issue de la première ronde, Michael Putnam, ont respectivement joué 70 et 69 pour se hisser à moins-7.

Le champion en titre du tournoi, Brandt Snedeker, se trouve à moins-5 après une ronde de 67. Il est à égalité avec de nombreuses têtes d'affiche, dont le Sud-Africain Retief Goosen ainsi que les Américains Nick Watney et Matt Kuchar.

Les prévisions météorologiques pourraient cependant compliquer les choses en ronde finale, bien que Furyk demeure en bonne position pour savourer sa première victoire depuis le Championnat du circuit de la PGA en 2010.

Les organisateurs du tournoi ont indiqué en milieu d'après-midi qu'ils avaient devancé les départs pour la ronde finale à 8 h en raison des prévisions météorologiques, qui font état de probabilités de précipitations de l'ordre de 80 pour cent selon Environnement Canada. Les golfeurs, regroupés en trios, s'élanceront simultanément sur les premier et 10e tertres de départ.

L'Omnium canadien est disputé sur le parcours Bleu du club de golf Royal Montréal. Il est doté d'une bourse totale de 5,7 millions de dollars américains, dont 1 million ira au champion.




Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer