Source ID:; App Source:

Guan Tianlang rate la coupure en Chine

Guan Tianlang, âgé de 15 ans, a raté... (Photo Jim Watson, archives AFP)

Agrandir

Guan Tianlang, âgé de 15 ans, a raté sa qualification pour les rondes du week-end dans six des sept tournois de la PGA ou du circuit européen qu'il a disputés depuis qu'il est devenu le plus jeune joueur à compléter les 72 trous au Tournoi des Maîtres.

Photo Jim Watson, archives AFP

Justin Bergman
Associated Press
Shenzen, Chine

C'est un retour dans les livres - et au terrain d'entraînement - pour le jeune prodige du golf chinois.

Guan Tianlang, âgé de 15 ans, un an après sa performance extraordinaire au Tournoi des Maîtres, n'est pas parvenu à se qualifier pour les deux dernières rondes de l'Omnium de Chine. Il a signé une carte de 76 pour totaliser 147, trois coups au-dessus de la normale.

Il a maintenant raté sa qualification pour les rondes du week-end dans six des sept tournois de la PGA ou du circuit européen qu'il a disputés depuis qu'il est devenu le plus jeune joueur à compléter les 72 trous à Augusta National à l'âge de 14 ans.

Guan a amorcé la journée de façon prometteuse, vendredi, calant des oiselets successifs pour se retrouver à moins-3. Mais ses espoirs se sont envolés quand il a commis trois bogueys et un double boguey au premier neuf, suivi d'un autre boguey au début du deuxième neuf.

«Je n'ai pas bien joué aujourd'hui, mais j'ai néanmoins fait de mon mieux pour essayer de revenir dans la course, a déclaré Guan. Je pense que j'ai fait du bon travail, mais ce n'était visiblement pas suffisant.»

Guan disputera le tournoi dans sa ville natale de Guangzhou la semaine prochaine dans le cadre de la nouvelle série de tournois de la PGA en Chine, lancée cette année pour aider les joueurs chinois à se qualifier pour le circuit Web.com aux États-Unis.

Par la suite, il retournera sur les bancs d'école pour terminer son année scolaire. Il va également s'accorder quelques mois de congé sans disputer de tournois afin de se concentrer sur l'amélioration de son jeu.

«Je pense que ça va bien mentalement, c'est donc peut-être seulement ma technique qui ne va pas, a-t-il expliqué. Je suis toujours à modifier mon élan, j'essaie donc de ne pas y penser sur le parcours. Je vais continuer à travailler sur ça.»

Sous le regard de son père, Guan était déjà de retour sur le terrain en fin d'après-midi, vendredi, exerçant ses coups d'approche sur le vert.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer