Plusieurs amateurs de golf ont découvert le week-end dernier le Canadien Graham Delaet, étonnant meneur de la première ronde du Championnat BMW, devant tous les gros bras.

Mis à jour le 12 sept. 2012
Michel Marois LA PRESSE

Le joueur de 30 ans, originaire de la Saskatchewan, n'a pu conserver son rythme, mais son 37e rang lui a permis de porter ses gains à plus de 1 million cette saison et il est venu bien près de se qualifier pour le Championnat du circuit de la PGA, réservé aux 30 meilleurs de la saison.

Certains se souviendront que Delaet a remporté l'Omnium Desjardins de Montréal, en 2008. Après avoir fait ses classes sur le Circuit canadien, il a obtenu sa carte pour le circuit de la PGA en 2010 et a connu une excellente première saison avec notamment une troisième place à Houston et trois top 10.

Une blessure au dos a compromis sa saison 2011, le limitant à deux tournois, mais il est revenu en force cette saison avec trois autres top 10, dont une cinquième place au Championnat Barclays, premier tournoi du championnat de fin de saison.

Delaet est le meilleur joueur canadien depuis Mike Weir, mais il n'est encore que 153e au classement mondial et n'a remporté aucun tournoi d'envergure. «Le niveau de la compétition est extrêmement relevé sur le circuit de la PGA, a-t-il analysé, la semaine dernière, en conférence de presse. Le truc est de se placer en position pour prétendre à la victoire, le dimanche, en dernière ronde. Pour l'instant, je n'ai pu aller jusqu'au bout, mais j'ai l'impression que je m'en approche...»

Ses récentes performances ont attiré l'attention des médias et Delaet, un athlète réservé qui vit en Idaho et est adepte de la pêche, n'y est guère habitué.

«Je suis habituellement plus sollicité lors de l'Omnium canadien, mais ce n'est rien en comparaison avec ce que Tiger [Woods] ou Rory [McIlroy] doivent vivre chaque semaine. Côtoyer les meilleurs joueurs semaine après semaine n'a fait que renforcer le respect que j'ai pour eux.»

Comme bien des joueurs, Delaet utilise un fer droit allongé. «En fait, je change régulièrement mon fer droit. Je suis revenu au modèle allongé - que j'avais utilisé en 2010 - tout récemment.

«J'ai acheté celui que j'utilise présentement dans une boutique de Boise et il porte encore l'étiquette du prix... Les autres joueurs se moquaient un peu de moi en début de semaine sur le vert d'entraînement, mais ils voulaient savoir où je l'avais acheté après ma performance de la première ronde!»

McIlroy monte encore

Autre performance dominante de Rory McIlroy, le week-end dernier, au Championnat BMW. À deux semaines de la Coupe Ryder, cela augure bien pour la formation européenne.

Du côté des Américains, Phil Mickelson s'est réveillé au bon moment, mais il faut noter que Tiger Woods a encore été dans la course, une autre preuve - si c'était nécessaire - qu'il a retrouvé son meilleur niveau.

Tout le monde attend évidemment un duel McIlroy-Woods à Medinah, mais le capitaine américain Davis Love III devra prendre note de la statistique suivante: McIlroy a devancé Woods 10 fois dans leurs 15 derniers affrontements en tournoi (10-4-1). Et il a dominé son rival dans leurs cinq derniers tournois communs.

______________________________________

CETTE SEMAINE

LPGA: Omnium britannique Ricoh, au club Royal Liverpool de Wirral, en Angleterre. Yani Tseng est double championne en titre de ce dernier tournoi majeur de la saison.

EUROPÉEN: Omnium d'Italie BMW, au club Royal Park | Roveri, de Turin.

CHAMPIONS: Championnat Pacific Links d'Hawaii, au club Kapolei de Kapolei, à Hawaii.

PGA: Le circuit de la PGA fait une pause cette semaine avant le Championnat du Circuit, la semaine prochaine, à Atlanta.