• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Lévesque et Talbot ont fait le plein d'oiselets 
Source ID:; App Source:

Lévesque et Talbot ont fait le plein d'oiselets

Dave Lévesque... (Photo: Le Soleil)

Agrandir

Dave Lévesque

Photo: Le Soleil

Pierre Ladouceur
La Presse

(Bromony) En début de semaine, le parcours du club de golf Royal Bromont aurait été propice à la tenue d'un tournoi de pêche. Miraculeusement, le surintendant Daniel Madore a offert aux compétiteurs de la Coupe VIA Rail Canada 2011, un terrain en parfait état.

Les professionnels de l'AGP, dans cette compétition en équipe par trous, ont accumulé, mercredi, les oiselets lors des deux rondes de la première journée de cet événement de la Série Prestige Carlsberg.

«Il s'en fallait de peu pour qu'on soit en mesure de jouer selon les règles d'été. D'ailleurs, je ne serais pas surpris que cela soit le cas demain (jeudi) après-midi en finale», a souligné Éric Laporte, capitaine de l'AGP du Québec.

On se retrouve donc avec un carré d'as qui opposera à compter de 7h30, le duo de Dave Lévesque (Summerlea) et Daniel Talbot (AGP) à celui de Philippe Mongeau (Terrebonne) et Éric Laporte (Montcalm) tandis que l'autre demi-finale opposera le duo de Martin Plante (Balmoral) et Claude Tremblay (Le Boisé) à celui de Louis-Pierre Godin (Le Mirage) et Mathieu Rivard (Le Blainvillier) à compter de 7h40.

«Il fallait arriver sur le tertre de départ avec un sac plein d'oiselets et ne rien laisser dans le sac contre des adversaires comme Rémi Bouchard et Kevin Senécal», a affirmé Lévesque au terme de sa victoire, 1 et 0.

«Ils ont pris les devants par deux trous à l'aller. J'ai donc dit à Dave (Lévesque) qu'on ne pouvait pas perdre en inscrivant neuf oiselets sur le retour. Finalement, il a fallu sept oiselets pour arracher la victoire», a noté Talbot dont le duo avait mis 19 trous en matinée pour vaincre Vincent Cacchione (Whitlock) et Alexandre Ouellette (Le Blainvillier).

Leurs prochains adversaires, Laporte-Mongeau, l'ont emporté contre Maxime Blanchet (St-Raphaël) et Patrice Demers (St-Raphaël) puis face à Yvan Beauchemin (Le Fontainebleau) et Jérôme Blais (Venise), chaque fois par la marque de 3 et 2.

«J'ai été le joueur [par excellence] du matin avec cinq oiselets tandis que Philippe (Mongeau) a pris la relève en après-midi avec ses quatre oiselets», a dit Laporte.

De l'autre côté du tableau, le tandem Godin-Rivard a eu raison de Chris Butler (The Landings) et Gregg Cuthill (Beaconsfield), 3-2, puis de Marc-André Roy (Le Blainvillier) et Francis Tanguay (Islesmere) par le même pointage.

«Dans les deux cas, on est partis en force. Au total, on a chacun réussi 10 oiselets. On a gagné contre de bonnes équipes, mais on ne leur a jamais donné de chance en évitant les erreurs», a analysé Godin.

Godin et Rivard devront répéter lors de la journée finale de ce tournoi doté d'une bourse de 50 000$, dont 15 000$ iront à l'équipe gagnante. Ils retrouveront en effet les expérimentés Plante et Tremblay sur leur chemin.

«Je n'aurais pas aimé affronter un duo comme le notre, a lancé en boutade Claude Tremblay. Cet après-midi face à Ben Boudreau (Le Parcours du Cerf) et Daniel Santerre (Golf Town Laval), on a réussi 10 oiselets en 15 trous pour gagner 5 et 3. Et, ce matin, on a totalisé sept oiselets, la plupart sur le retour, pour vaincre Ryan Ellis (Royal Montréal) et Jean-Pierre Morin (Dorchester) par 4 et 3.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer