La Japonaise Ai Miyazato a ramené une carte de 67 pour prendre les devants par deux coups au Tournoi des maîtres d'Évian, samedi.

Publié le 23 juill. 2011
ASSOCIATED PRESS

Miyazato a remporté ce tournoi il y a deux ans, obtenant alors sa première victoire à la LPGA. Samedi, elle a réussi cinq oiselets en route vers un total de 203, 13 coups sous la normale. Elle possède deux coups d'avance sur quatre joueuses dont Stacy Lewis (69), qui a remporté la Classique Kraft Nabisco en avril. La Japonaise Miki Saiki (70), la Sud-Coréenne Ran Hong (67) et l'Américaine Angela Stanford (69) sont les autres joueuses à 205.

«Je frappais la balle vraiment bien et ça allait très bien sur les verts aussi, a confié Miyazato, 26 ans. J'étais très calme. C'est ça qui m'a permis d'éviter le boguey.»

Miyazato a fini au sixième rang lors de l'Omnium féminin des États-Unis, il y a deux semaines. Cette année, son meilleur résultat a été une cinquième position lors du Championnat par trous Sybase, au mois de mai.

«Je pense que sur ce terrain, deux coups d'avance ça ne veut rien dire, a mentionné Miyazato. Il y a tellement de filles qui peuvent réussir de beaux scores. Les verts sont très réceptifs, vous pouvez vraiment être agressive.»

La Sud-Coréeenne I.K. Kim a grimpé au tableau après une brillante ronde de 64, se plaçant à trois coups de Miyazato. Elle a réussi neuf oiselets, dont six en huit trous.

«Tout fonctionnait, a t-elle dit. Quand vous commencez à avoir un bon 'feeling', ça fait un effet boule de neige. J'ai hâte de retourner sur le terrain.»

L'Américaine Paula Creamer a commis quatre bogueys, avec comme résultat un 72 pour 209.