Éric Couture, de retour sur la scène locale après une absence de deux ans, et Charles Côté, un jeune golfeur amateur rempli d'espoir, ont monopolisé l'attention, hier, en première ronde de la Classique Acura disputée au club Le Maître de Mont Tremblant.

Mis à jour le 2 juin 2010
LA PRESSE

Couture et Côté, qui ont disputé le tiers de leur ronde avant que la pluie n'interrompe le jeu pendant deux heures en matinée, ont remis des cartes identiques de 68, quatre coups sous la normale, et détiennent une priorité d'un coup sur Jérôme Blais (Venise), Pascal Edmond (Les Quatre Domaines) et Marc Girouard (Le Diamant). Ces derniers ont profité des conditions atmosphériques plus favorables qui ont prévalu en après-midi.

Pour leur part, Girouard et Edmond mènent le bal dans la division Honda réservée aux professionnels en titre et professionnels gestionnaires.

Bruno Veilleux (La Vallée du Richelieu), le premier à entreprendre son parcours à 7h, a causé la surprise de la journée en remettant une carte de 70, ce qui lui vaut de partager le sixième rang de la division Yamaha Cart Plus avec Jean-Louis Lamarre (Beloeil).

Après avoir ravi le championnat canadien des professionnels-adjoints en 2007, Couture a évolué sur le circuit canadien en 2008 et 2009. Il a souligné de belle façon son retour sur la scène provinciale avec une performance de sept oiselets contre trois bogueys.

«Je suis satisfait de mon jeu, mais j'ai surtout connu beaucoup de succès sur les verts avec seulement 28 coups roulés», a expliqué Couture, qui, dans ses nouvelles fonctions de coordonnateur des tournois du circuit féminin et du circuit junior de Golf Québec, a moins de temps à consacrer à son jeu.

«Avant d'entreprendre le mois de juillet fort chargé, je compte bien profiter au maximum de mes occasions de jouer. La dernière fois que je suis venu jaser avec mes amis journalistes remonte à 2007 lors de ma victoire au championnat canadien des professionnels-adjoints», a ajouté Couture, qui représente aussi Le Mirage.

Couture devra toutefois résister aux efforts d'une quinzaine d'adversaires qui se retrouvent à quatre coups des meneurs. L'un d'eux est Charles Côté, un amateur de 19 ans de Thetford Mines, qui a inscrit cinq oiselets et commis un seul boguey. Son faux pas est survenu au 10e trou, à la reprise du jeu après l'interruption de deux heures.

«Les études sont ma priorité, mais une carrière dans le golf figure dans mes plans», a dit Côté, qui poursuit des études en administration à l'Université Laval.

Pour réaliser ses deux objectifs, Côté est prêt à s'imposer les sacrifices nécessaires. De la mi-janvier au début d'avril 2011, il participera pour la deuxième fois au programme excellence de son université qui consiste à jumeler le golf et les études pendant une période de 10 semaines.

«Les temps libres sont plutôt rares avec les études en matinée et six parcours de golf par semaine en après-midi», a-t-il conclu.