Rory Sabbatini a sauvé une normale avec un coup brillant avant d'inscrire quatre birdies consécutifs pour remettre une carte de 64, vendredi, et partager la tête du classement avec John Mallinger à l'issue de la deuxième ronde du Championnat Byron Nelson.

ASSOCIATED PRESS

Mallinger a inscrit des aigles sur les deux trous à normale 5 du TPC Four Seasons en plus de réussir un roulé de 15 pieds pour un birdie sur son dernier trou de la journée pour jouer 65 et rejoindre Sabbatini à 132, huit coups sous la normale.

Les deux golfeurs détiennent une avance d'un coup sur un groupe de cinq golfeurs.

L'Ontarien Mike Weir, qui se trouvait à égalité au deuxième rang après avoir joué 66 en première ronde, n'a pu faire mieux que 71 vendredi pour glisser à égalité au 27e rang, à 137. Il sera néanmoins des rondes du week-end.

Avant de réussir sa séquence de birdies sur les trous 4 à 7, Sabbatini a logé son coup de départ sur le troisième - une normale 4 de 528 verges - dans un obstacle d'eau. Son coup d'approche s'est ensuite retrouvé dans une fosse de sable. Avec sa balle reposant à 96 pieds de la coupe, Sabbatini y est allé du coup de la journée en effectuant une sortie de fosse parfaite pour sauver sa normale.

James Nitties, co-meneur à l'issue de la première ronde, a été en mesure de surmonter un double bogey sur son premier trou de la journée pour remettre une carte de 68. Il fait partie du groupe de cinq golfeurs à un coup des meneurs, en compagnie de Brian Davis (65), Briny Baird (64), James Driscoll et Dustin Johnson (65).