Alors qu'il était sur le point de bousiller la plus grosse avance de sa carrière, Phil Mickelson a renversé la vapeur pendant la dernière heure de jeu au club Riviera, dimanche, signant deux oiselets en fin de ronde pour l'emporter par un coup devant Steve Stricker à l'Omnium Northern Trust.

Mis à jour le 22 févr. 2009
Doug Ferguson AGENCE FRANCE-PRESSE

Mickelson (72 pour 269, 15 coups sous le par) amorçait la journée avec un coussin de quatre coups en tête. Cette avance s'était transformée en déficit de deux coups avec trois coups à disputer, mais le gaucher a repris le contrôle avec des oiselets sur les 16e et 17e trous. Une normale au 18e, grâce à un roulé de six pieds, lui a permis de devenir le quatrième joueur à défendre son titre avec succès, à ce tournoi.

Il aurait pu s'agir d'un troisième gain d'affilée au Riviera pour Mickelson, si ce dernier n'avait pas commis un boguey au 18e il y a deux ans, pour ensuite s'incliner en prolongation.

«Je vais retirer beaucoup de cette victoire, a dit Mickelson. De réussir la normale au 18e, quand je ne l'ai pas fait il y a deux ans, ça veut dire beaucoup pour moi.»

Stricker, qui a joué 67, a raté un roulé de 12 pieds qui lui aurait valu un oiselet, au 17e; il ratait alors la chance de porter son avance à trois coups. Il a ensuite raté son coup de la même distance au 18e, y inscrivant un boguey.

Fred Couples, qui a remporté le tournoi deux fois, accusait un seul coup de retard avant d'envoyer son coup de départ contre un eucalyptus, au dernier trou. Il y a commis un boguey lui donnant un 69 pour 271, le même total que K.J. Choi (69) et Andres Romero (70).

Stephen Ames de Calgary et Mike Weir de Bright's Grove, en Ontario, ont terminé dans le bas du classement.

Ames a ramené une carte de 72 pour 284, à égalité en 64e place. Weir a joué 77 pour 288, à égalité au 72e rang.

Mickelson remportait un 35e tournoi en carrière. Il s'agissait de la première fois depuis le Championnat de la PGA de 2005 qu'il triomphait sans jouer sous la normale, lors du dernier parcours.

Le gain a été un de ses plus mouvementés, survenant à la suite des scores suivants: 63, 72, 62 et 72.