Les conditions atmosphériques étaient parfaites pour la première ronde du Pro-Am AT&T, jeudi, surtout pour de puissants cogneurs comme Robert Garrigus et Dustin Johnson, qui ont joué 65 pour finir la journée à égalité en tête.

Mis à jour le 12 févr. 2009
ASSOCIATED PRESS

Garrigus a notamment calé un roulé de 50 pieds pour un aigle sur le septième trou, puis il a conclu sa ronde en obtenant deux oiselets d'affilée.

«J'aime jouer sur des terrains longs. C'est mon jeu, a dit Garrigus. Je frappais mes coups de départ au-dessus de 300 verges dès l'âge de 15 ans».

Johnson a calé un coup d'approche de 151 verges pour un aigle sur le premier trou et n'a pas encaissé un seul boguey au fil de la journée.

De tels résultats sont rares sur le terrain de Spyglass Hill, sauf lorsque le vent et la pluie prennent congé, comme c'était le cas jeudi.

Rich Beem, qui n'a pas la réputation d'être un long cogneur, a connu une très solide ronde, la commençant avec trois oiselets et la terminant avec deux autres pour un 66, le même score que Vaugh Taylor et Charley Hoffman.

L'Ontarien Mike Weir a amorcé le tournoi en force en remettant une carte de 67, à égalité avec Mark Calcavecchia au sixième rang.

Retief Goosen figure parmi un important groupe qui a joué 68. Davis Love III a bataillé avec les meneurs durant la ronde, mais a raté quelques coups pour terminer avec un 69.

Phil Mickelson a réalisé une ronde de 72.

Vijay Singh, qui participait à son premier tournoi depuis une chirurgie mineure à un genou effectuée après le Championnat Mercedes-Benz, a lui aussi joué 72.