Source ID:; App Source:

Manning frôle la perfection face aux Jaguars

Peyton Manning... (Photo: AP)

Agrandir

Peyton Manning

Photo: AP

Mark Long

Peyton Manning a connu un match presque parfait, jeudi soir, et c'est exactement ce dont avaient besoin ses coéquipiers des Colts d'Indianapolis pour surmonter toute l'émotion qu'ont ressentie les joueurs des Jaguars de Jacksonville en revoyant leur ancien coéquipier Richard Collier.

Manning a complété les 17 premières passes qu'il a tentées, a taillé en pièces la ligne tertiaire des Jaguars et mené les Colts vers une huitième victoire d'affilée, 31-24.

De ce fait, les Colts (11-4) sont assurés de participer aux séries éliminatoires pour une septième saison consécutive.

Manning a complété sa soirée de travail avec trois passes de touché et des gains de 364 verges.

Mais malgré la splendide performance de Manning, les Colts ont pris les devants pour la première fois du match avec 4:48 à jouer au temps réglementaire lorsque Keiwan Ratliff a intercepté une passe de David Garrard et franchi les 35 verges le séparant de la zone payante. Les Colts tiraient de l'arrière 14-0 au deuxième quart et 24-14 tôt au quatrième quart avant de renverser les Jaguars.

Après le touché de Ratliff, qui procurait aux Colts une avance de 31-24, les Jaguars ont eu deux chances de créer l'égalité. Mais en chaque occasion, leur poussée offensive s'est terminée par un sac du quart.

Les Jaguars (5-10) ont mené le ballon jusqu'à la ligne de 7 verges des Colts avec 29 secondes à jouer, mais Maurice Jones-Drew s'est blessé à un genou en captant une passe de Garrard. Comme les Jaguars n'avaient plus de temps d'arrêt et que la blessure est survenue avec moins de deux minutes à jouer au quatrième quart, les officiels ont retranché dix secondes au cadran.

Lors d'un premier essai et les buts, Garrard a raté sa passe puis a été plaqué derrière sa ligne de mêlée par Dwight Freeney sur le jeu suivant, ce qui a mis fin à la rencontre.

Les Jaguars ont subi un septième revers à leurs neuf derniers matchs et ont complété leur calendrier à domicile avec une fiche de deux gains et six défaites.

Collier, un joueur de ligne à l'attaque de six pieds sept pouces, a été paralysé de la taille aux pieds après avoir été atteint lors d'une attaque à main armée au début du mois de septembre. Collier, qui en était à sa première visite au stade depuis les incidents, était assis avec ses anciens coéquipiers pendant l'hymne national et s'est présenté au centre du terrain à titre de capitaine honoraire pour le tirage au sort d'avant-match.

Il a répondu à quelques questions des journalistes avant de prendre la direction d'une loge privée, d'où il a regardé le match en compagnie de membres de sa famille. Il a dû aimer le début de match des Jaguars qui, visiblement gonflés à bloc par la présence de Collier, ont marqué des touchés lors de leurs deux premières séries à l'attaque.

«C'est un moment aigre-doux, a admis Collier. Je suis ici aujourd'hui, mais je ne suis plus un joueur actif. Mais c'est un grand moment en raison de tout l'amour que l'on a manifesté à mon endroit. J'ai eu l'impression de revenir à la maison. C'était très bon.»




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer