La direction des Alouettes est consciente que certains partisans et membres des médias souhaitent la nomination d'un francophone au poste d'entraîneur-chef. Ce ne sera toutefois pas un facteur déterminant dans son choix.

Mis à jour le 17 janv. 2013
Miguel Bujold LA PRESSE

>>> Commentez le départ de Marc Trestman sur le blogue de Miguel Bujold

«On prendra la meilleure décision pour l'équipe», a répondu Jim Popp, lorsqu'on lui a demandé si l'organisation accorderait beaucoup d'importance aux langues que parlent les candidats.

Le chef des opérations des Alouettes, Mark Weightman, a tenu essentiellement le même discours que son directeur général, hier. «On a toujours pris ce facteur en considération, mais on sélectionnera le meilleur candidat pour l'équipe.»

Et le processus de recrutement est déjà amorcé. Popp a appris que Trestman avait obtenu le poste d'entraîneur-chef des Bears de Chicago vers 2 h dans la nuit de mercredi. Il se doutait toutefois qu'il devrait se trouver un nouvel entraîneur-chef depuis un bon moment.

«Les chances étaient très bonnes que Marc obtienne le poste à Chicago, alors j'ai déjà dressé une liste initiale de candidats. Ce n'était pas la première fois que je le faisais, car il y a souvent eu des rumeurs concernant Marc, et on doit toujours se préparer à toutes les éventualités», a dit Popp, qui procédera essentiellement de la même façon qu'il y a cinq ans.

«Comme lorsqu'on a embauché Marc, en 2008, je vais probablement réduire le nombre de candidats au fur et à mesure que le processus avancera. Je présenterai ensuite une liste finale de quelques candidats à Bob Wetenhall [le propriétaire de l'équipe], et la décision lui appartiendra.

«On ne veut fermer aucune porte. Ça pourrait être quelqu'un qui est présentement dans la LCF ou pas. Ça pourrait être une personne qui est à l'emploi d'une équipe ou pas. Ce que je peux vous dire, c'est que je vais demander à certaines équipes la permission de pouvoir discuter avec des candidats potentiels», a indiqué Popp.

Le DG des Als est présentement à St. Petersburg, en Floride, où aura lieu l'East-West Shrine Game, un match qui oppose des espoirs de la NCAA, samedi. Il poursuit son travail habituel et estime que les chances sont très faibles qu'il quitte à son tour les Alouettes prochainement.

«Il ne faut jamais dire jamais, mais les chances que j'obtienne le poste de directeur général avec les Jets s'amenuisent. J'ai discuté avec eux, mais contrairement à certains autres candidats, je ne les ai pas rencontrés.»

Un retour ?

Popp pourrait-il être tenté de retourner sur les lignes de côté? Son aventure au poste d'entraîneur-chef s'est mal terminée, en 2007, alors c'est très peu probable. Mais il ne semblait pas prêt à exclure cette possibilité.

«Je ne vais faire aucun commentaire à ce sujet», s'est-il curieusement contenté de dire.

Pour ce qui est de l'avenir des entraîneurs qui sont déjà en poste chez les Alouettes, Popp croit qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions.

L'avenir d'Andy Bischoff, qui était l'adjoint administratif de Trestman, le coordonnateur des unités spéciales et l'entraîneur des demis offensifs, et celui de Pat Meyer, le coordonnateur offensif et l'entraîneur de la ligne offensive, semblent notamment incertains.

«Je ne sais pas si Marc voudra les emmener avec lui ou s'ils voudront rester en poste avec nous lorsqu'on embauchera notre nouvel entraîneur-chef. Celui-ci pourrait également préférer prendre ces décisions, ou M. Wetenhall pourrait dire qu'il ne veut pas payer un salaire à des entraîneurs qui ne seront plus avec nous.

«Ces décisions devront être prises ultérieurement.»

TRESTMAN AVEC LES ALOUETTES

Alouettes (2008-2012)

Fiche en saison régulière : 59-31

Fiche en séries éliminatoires : 5-3

Champions de la Division Est : 2008, 2009, 2010 et 2012

Champions de la Coupe Grey : 2009 et 2010

QUELQUES DATES:

18 décembre 2007: Marc Trestman devance sept autres candidats et devient entraîneur-chef des Alouettes. Il succède à Jim Popp.

26 décembre 2008: Trestman remporte la première de 59 victoires avec les Als grâce à un gain de 33-10 devant les Tiger-Cats de Hamilton.

19 janvier 2009: Les rumeurs envoyant Trestman à la barre des Raiders d'Oakland s'intensifient. Il y aura des rumeurs le liant à diverses équipes de la NFL chaque saison morte par la suite.

29 novembre 2009: Les Alouettes remportent la Coupe Grey aux dépens des Roughriders de la Saskatchewan, 28-27.

5 mars 2010: Trestman est nommé entraîneur de l'année après sa première conquête dans la LCF.

28 mai 2010: Trestman raconte son parcours d'entraîneur avec la publication de son livre, Perseverance: Life Lessons on Leadership and Teamwork.

28 novembre 2010: Les Alouettes conservent la Coupe Grey en prenant la mesure des Roughriders 21-18.

16 mai 2012: Trestman accepte une prolongation de contrat de quatre ans avec, toutefois, la possibilité d'y mettre fin si une offre d'une équipe de la NFL se présentait.

16 janvier 2013: Trestman quitte les Alouettes pour les Bears de Chicago. Il est nommé le 14e entraîneur-chef de l'histoire de cette organisation.