Pour la première fois dans l'histoire de la Ligue canadienne, les quarts porteront des casques munis d'écouteurs spéciaux qui permettront aux entraîneurs de leur adresser la parole entre les jeux. La ligue estime que cette initiative permettra d'améliorer la communication avec les quarts et d'accélérer le rythme du jeu.

Dan Ralph LA PRESSE CANADIENNE

«Tout ce qu'on peut faire pour aider les offensives à sortir du caucus plus rapidement et accélérer le tempo est bon pour le sport, a noté le quart des Blue Bombers de Winnipeg Buck Pierce. Sortir en vitesse du caucus et gruger rapidement du terrain est l'essence-même de la LCF, et ceci va accélérer ce processus.»

Le vétéran quart des Alouettes de Montréal Anthony Calvillo est d'accord, lui qui a essayé le casque en match préparatoire.

«Ça te permet simplement d'amorcer le jeu plus rapidement, a-t-il noté. Ça te permet d'entrer et de sortir du caucus beaucoup plus rapidement.»

L'entraîneur des Eskimos d'Edmonton, Richie Hall, s'inquiète toutefois qu'il y aura des pannes durant les matchs. Il s'assurera donc que ses joueurs connaissent quand même les signaux à la main et que ses quarts continuent des porter des bracelets au poignet avec des notes manuscrites, en cas d'urgence.

Chaque équipe aura trois casques spéciaux munis d'écouteurs, un pour chaque quart en uniforme. Mais seulement un système à la fois sera activé sur le terrain.

Les entraîneurs sur les lignes de côté et dans les gradins pourront parler au quart, mais la communication se fera à sens unique. Le joueur n'aura pas de microphone dans son casque.

Le système de communication sera activé une fois qu'une équipe prendra possession du ballon, mais fermée lorsqu'il restera 10 secondes avant de remettre le ballon en jeu. Le signal ne sera réactivé qu'une fois le jeu officiellement terminé.

Le tout sera opéré par un officiel de la LCF situé dans le stade. Le signal sera surveillé et enregistré par le centre de commandement de la ligue pour s'assurer qu'il soit géré de manière équitable.

Les casques en question seront identifiés par un décalque.

L'ajout des écouteurs n'est toutefois pas la seule nouveauté cette année dans la LCF.

En prolongation, les équipes qui marquent un touché devront tenter un converti de deux points plutôt que de se contenter d'un botté. La modification de cette règle provient d'une suggestion des amateurs à l'occasion d'un concours populaire.

C'est la deuxième année de suite que la LCF modifie un règlement à la suite d'une suggestion de ses partisans.

Par ailleurs, les équipes qui accordent un placement auront le choix de demander à la formation qui vient de marquer de botter le ballon, ou de prendre possession du ballon à leur ligne de 35. Avant, on procédait automatiquement au botté d'envoi.

De plus, on ne pénalisera plus les joueurs coupables d'obstruction si on juge que le receveur n'était pas en état d'attraper le ballon. Et lors des bottés de dégagement, si le ballon frappe le sol et touche à un membre de l'équipe qui vient de botter, cela sera sanctionné par une pénalité de cinq verges plutôt que de 15 verges.