(Winnipeg) Les Alouettes de Montréal amorceront la défense de leur titre, jeudi soir, contre les Blue Bombers de Winnipeg, équipe qu’ont battue les Moineaux lors de la dernière Coupe Grey. Voici cinq clés à retenir pour vous permettre de suivre adéquatement ce début de saison.

1. Le noyau demeure

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Cody Fajardo

Cody Fajardo, Tyson Philpot, Pier-Olivier Lestage, Darnell Sankey, Marc-Antoine Dequoy, David Côté… Tous les joueurs clés ayant permis à l’équipe de remporter une première Coupe Grey en 13 ans sont de retour avec les Alouettes. Enfin, un peu de stabilité. Le directeur général Danny Maciocia est parvenu à garder son noyau de joueurs intact. Idem du côté des entraîneurs. Jason Maas, Byron Archambault, Luc Brodeur-Jourdain, Anthony Calvillo et Noel Thorpe seront eux aussi de retour sur les lignes de côté avec les Alouettes. Compte tenu de leur succès en 2023, il est permis de croire que les Montréalais seront en mesure de défendre leur titre avec fermeté.

2. Les départs

PHOTO DOMINICK GRAVEL, ARCHIVES LA PRESSE

Austin Mack

Les Alouettes ont toutefois perdu deux morceaux importants au cours de la saison morte au profit d’équipes de la NFL. En attaque, le receveur Austin Mack est parti tenter sa chance à Atlanta avec les Falcons. Mack s’était démarqué à sa première saison à Montréal, l’an dernier, comme receveur numéro un de l’équipe. La cible de prédilection de Cody Fajardo avait accumulé 1154 verges et inscrit 4 touchés. En défense, Lwal Uguak a pris la direction de Tampa Bay en paraphant une entente avec les Buccaneers. Le gaillard de 6 pi 5 po et 271 lb avait réussi 3 sacs et 16 plaqués.

3. Les nouveaux visages

PHOTO GRAHAM HUGHES, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Sean Thomas Erlington

Danny Maciocia a tout de même été occupé depuis le mois de novembre. Éternel insatisfait, le directeur général a amené du renfort. Des joueurs comme le porteur de ballon Sean Thomas Erlington, le joueur de ligne défensive Derek Wiggan, le demi de coin Cre’Von LeBlanc et le secondeur Bryce Cosby, qui ont tous signé un contrat avec l’équipe, seront en uniforme lors du premier match. Au repêchage, les Als ont rapatrié le secondeur québécois Geoffrey Cantin-Arku lors du premiere tour de l’encan. Issu de la NCAA, Cantin-Arku a bien paru pendant le camp d’entraînement.

4. La surprise du camp

PHOTO CHRISTINNE MUSCHI, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Charleston Rambo (à droite)

Lorsque les Alouettes se sont entendus avec le vétéran receveur Tevin Jones à la mi-février, tout le monde dans le nid était extatique. Les attentes étaient immenses et on pensait avoir trouvé en lui le remplaçant d’Austin Mack. Or, Jones a fait partie des derniers joueurs retranchés au camp. C’est l’inattendu Charleston Rambo qui a été en mesure de pourvoir le poste laissé vacant par Mack. Rambo, un Américain de 24 ans fraîchement sorti de l’Université de Miami, sous contrat depuis moins d’un mois, a brillé au camp des Alouettes. Il a été, de loin, le plus remarqué.

5. Deux en deux ?

PHOTO FRANK GUNN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Chad Kelly

La Coupe Grey aura lieu à Vancouver cette année et en regardant la manière dont ça se dessine dans l’Association de l’Est, disons que les chances des Alouettes d’aller défendre leur titre sont assez bonnes. Ottawa ? L’alignement partant a mal paru la semaine dernière contre l’équipe C des Alouettes. Toronto ? Avec Chad Kelly suspendu pour au moins neuf rencontres et A. J. Ouellette parti en Saskatchewan, l’équipe aura du mal à rivaliser. Hamilton ? Possiblement les principaux rivaux des Alouettes, mais Bo Levi Mitchell vieillit, à 34 ans, et il a peu joué l’an passé. Le manque d’explosivité à l’attaque des Tiger-Cats pourrait les rattraper.