L’entraîneur adjoint des Commanders de Washington, Jack Del Rio, s’est adressé à l’équipe pour s’excuser de ses commentaires sur les manifestations de l’été 2020 et l’émeute du 6 janvier au Capitole des États-Unis, a déclaré l’entraîneur Ron Rivera mardi.

Publié le 14 juin
Associated Press

Rivera a dit que Del Rio a également rencontré individuellement certains joueurs pour discuter de ses remarques de la semaine dernière, qui ont attiré une amende de 100 000 $ de l’équipe.

« Il a été très ouvert, très franc, très contrit et s’est excusé et s’est ouvert aux questions ou aux opportunités pour tous les joueurs de venir le rencontrer, a déclaré Rivera aux journalistes avant le premier entraînement de l’équipe. Il a déjà rencontré certains de nos joueurs et a parlé à certains d’entre eux de ce qui a été dit. On m’a dit que ces réunions se sont très, très bien passées. Je suis donc très heureux de cela. »

Quelques heures plus tard, Del Rio s’est excusé d’avoir qualifié l’insurrection meurtrière du 6 janvier 2021 de « grabuge au Capitole (dust-up en anglais) ». Rivera a déclaré que l’amende a clairement fait comprendre que l’organisation ne tolérerait pas que l’on assimile l’émeute aux protestations qui ont suivi le meurtre de George Floyd par la police.

Rivera a déclaré que lui et l’équipe voulaient oublier ces commentaires et se concentrer sur le football.

« Je suis pour la réconciliation, a déclaré Rivera. Nous devons comprendre que lorsque nous faisons ce genre de choses, cela a également un impact sur la communauté. Nous devons nous assurer que la communauté comprenne que nous avons compris. C’est important. Il s’agissait donc de prendre nos responsabilités et de nous tenir responsables, puis d’aller de l’avant et d’essayer de nous réconcilier avec les évènements. »