(Kansas City) Les Chiefs de Kansas City ont remporté six titres consécutifs de la section Ouest de l’Américaine, ce qui n’avait jamais été accompli avant.

Publié le 26 janvier
Dave Skretta Associated Press

Dimanche, pour la quatrième fois de suite, ils vont accueillir le match de championnat de l’AFC, avec comme rivaux les Bengals de Cincinnati.

Les Chiefs ont participé aux deux derniers Super Bowl, le remportant en 2020.

Ils ont établi plusieurs marques de la NFL grâce au jeu exceptionnel de Patrick Mahomes et au brillant encadrement de l’entraîneur Andy Reid.

Les Chiefs suivent-ils les traces des Patriots comme dynastie du football, ou sont-ils simplement la dernière équipe en vogue ?

« Je pense que c’était en 2008 ou 2009 que (le chef de la direction de l’équipe) Clark Hunt a dit que nous allions tenter de mettre en place une organisation qui aspirerait constamment au titre, a dit le président des Chiefs, Mark Donovan.

« Et nous voici, accueillant le championnat AFC une quatrième fois de suite. Du jamais vu. C’est un moment particulier pour les partisans, un moment spécial pour nous. Nous sommes reconnaissants envers cette opportunité qui nous est donnée. »

Lorsque Hunt a fait cette proclamation, les Chiefs n’avaient pas gagné de match éliminatoire depuis plus de deux décennies. Ils n’ont remporté que deux matchs en 2008 et 2012.

Puis, un jour, Hunt a rencontré Reid à Philadelphie et a changé le cours de l’organisation.

Les Chiefs ont signé 11 gains en 2013 et depuis ce temps, ils ont fini toutes les campagnes avec un dossier gagnant.

S’ils battaient les Bengals dimanche, ils participeraient au Super Bowl pour une troisième année consécutive.

Est-ce que cela fait des Chiefs une dynastie ?

Ne comptez pas sur Reid pour répondre directement à cette question.

« Écoutez, je le ferai peut-être plus tard, a-t-il dit, à propos de mettre les récentes années en perspective. Mais pour le moment, nous nous concentrons sur Cincinnati. Il est important que nous soyons très bien préparés. »

Les Chiefs ont remporté six matchs éliminatoires consécutifs à domicile, l’une des 10 plus longues séquences depuis la fusion AFL-NFL en 1970.

Parmi les sept clubs ayant atteint quatre fois de suite le match ultime de l’AFC ou la NFC, ils sont les premiers à jouer à la maison à chaque occasion.

Une troisième apparition consécutive au Super Bowl égalerait les Dolphins de Don Shula du début des années 70 et les Patriots de Bill Belichick de 2016 à 2018 (comme seules équipes à l’avoir fait tout en méritant au moins une victoire).

Les dynasties ont tendance à avoir eu des duos quart-entraîneur très marquants. Les Packers de Vince Lombardi avaient Bart Starr. Chuck Noll avait Terry Bradshaw. Bill Walsh a dirigé Joe Montana et George Seifert, Steve Young. Jimmy Johnson et Barry Switzer ont misé sur Troy Aikman, et Belichick avait Tom Brady.

Un peu comme Reid et Mahomes à Kansas City.

La question de savoir si les Chiefs sont déjà une dynastie ou non est à débattre. Mais avec Reid fermement en place, Mahomes ayant un contrat à fort long terme et de nombreux joueurs clés engagés pour longtemps, comme Travis Kelce, Tyreek Hill et Chris Jones, les Chiefs semblent en voiture pour des succès de longue durée.

« Tant que nous gardons nos gens, nous avons une chance d’être bons chaque année, a déclaré Mahomes. Il y a beaucoup d’excellents clubs dans la NFL. Il faut juste essayer d’être meilleurs chaque année. »