(Atlanta) Tom Brady a lancé quatre passes de touché et pour des gains aériens de 368 verges, menant les Buccaneers de Tampa Bay vers une victoire de 30-17 contre les Falcons d’Atlanta, dimanche.

Publié le 5 déc. 2021
Paul Newberry Associated Press

Les Buccaneers (9-3) ont gagné un troisième match de suite et ils ont accentué leur avance au sommet de la division Sud de la Conférence nationale à quatre matchs. Les Falcons, les Panthers de la Caroline et les Saints de La Nouvelle-Orléans présentent tous un dossier de 5-7 avec cinq matchs à jouer.

Brady a porté à 10-0 sa fiche en carrière contre les Falcons, incluant quatre victoires consécutives dans l’uniforme des Buccaneers.

Le vétéran quart de 44 ans a réussi 38 de ses 51 passes, dont deux dans la zone des buts à Rob Gronkowski. Ce duo prolifique compte maintenant 90 touchés en saison, ce qui a permis de devancer Phillip Rivers et Antonio Gates au deuxième rang de l’histoire de la NFL. Peyton Manning et Marvin Harrison sont loin devant, avec 112 passes de touché.

« Tom sait ce que Rob pense avant qu’il le pense lui-même, a indiqué l’entraîneur-chef des Buccaneers, Bruce Arians. Tom lui a lancé quelques ballons avant qu’il soit prêt parce qu’il savait que Gronk allait l’être. C’est de la belle chimie. »

Gronkowski a raté quatre parties cette saison après avoir été plaqué solidement contre les Rams de Los Angeles, mais il va continuer de capter des passes de Brady aussi longtemps que possible.

« Nous nous aidons à obtenir notre rythme », a insisté Gronkowski.

Il rend la tâche facile au quart-arrière.

Tom Brady au sujet de Rob Gronkowski

Brady s’est ressaisi après avoir été victime d’une interception par le joueur de ligne défensive Marlon Davidson. Ce dernier a ramené le ballon dans la zone des buts pour réduire l’avance des Buccaneers à 20-17 à la mi-temps.

Les Buccaneers ont amorcé le match en lançant le ballon. Pour la première fois depuis 2004, ils ont tenté une passe lors de leurs 13 premiers jeux de la rencontre.

Brady a réussi 11 passes pendant cette séquence offensive, dont une de 6 verges à Leonard Fournette lors d’un quatrième essai. Les deux joueurs ont une fois de plus conjugué leurs efforts pour un majeur de 3 verges, quelques jeux plus tard.

Les Falcons ont répliqué avec un touché, mais ils ont fait la majorité de leurs dommages au sol. Cordarrelle Patterson s’est échappé sur une distance de 39 verges avant que Mike Davis réussisse un majeur de 17 verges.

Les Buccaneers ont enfin couru avec le ballon lors de leur possession suivante, mais Brady a refait des siennes par la voie des airs. Il a rejoint Chris Godwin pour un jeu de 25 verges, et Mike Evans pour un gain de 36 verges. Ces jeux ont mis la table pour une passe de touché de trois verges à Cameron Brate.

« Décevant »

Les Falcons ont raté une occasion de prendre les devants lorsqu’ils ont dû se contenter d’un placement de 21 verges de Younghoe Koo après avoir gaspillé un premier essai à la porte des buts.

La passe de 27 verges de Brady à Gronkowski a placé les Buccaneers sur le point de se distancer, mais Davidson a redonné espoir aux Falcons grâce à son touché défensif.

Cet espoir ne s’est pas poursuivi en deuxième demie. Le quart-arrière Matt Ryan a été victime de cinq sacs et il a écopé une pénalité pour s’être délibérément débarrassé du ballon. Russell Gage a aussi perdu un échappé dans le territoire des Buccaneers.

« Quand tu joues contre une très bonne équipe de football, tu sais que tu dois réussir des touchés, a affirmé Ryan. C’était décevant. »

Enfin une victoire pour les Lions !

PHOTO RAJ MEHTA, USA TODAY SPORTS

Rashod Berry et Alim McNeill

Les Lions de Detroit ont finalement trouvé une façon de gagner et ils ont infligé une défaite de 29-27 aux Vikings du Minnesota, dimanche. Les Lions ont pu célébrer quand Jared Goff a lancé une passe de touché de 11 verges à Amon-Ra St. Brown sur le dernier jeu du match. Goff a orchestré une séquence à l’attaque de 75 verges sans temps d’arrêt après que Kirk Cousins eut donné les devants aux Vikings en lançant une passe de touché de trois verges à Justin Jefferson alors qu’il ne restait que 1 min 50 s à écouler. Les Vikings (5-7) ont toutefois raté une autre tentative de converti de deux points – leur troisième de l’affrontement. Les Lions (1-10-1) ont mis fin à une série de 15 parties sans victoire qui s’est échelonnée sur 364 jours. Ils ont procuré à l’entraîneur-chef Dan Campbell sa première victoire avec l’équipe.

Associated Press