La quatrième semaine de la saison s’amorcera avec un duel entre les deux derniers joueurs sélectionnés au tout premier rang du repêchage, Joe Burrow et Trevor Lawrence, jeudi soir à Cincinnati. Alors que Burrow et les Bengals sont indéniablement sur la bonne voie, Lawrence et les Jaguars de Jacksonville en arrachent. Pour mettre la table à cette quatrième semaine du calendrier, voici l’état des forces.

Miguel Bujold
Miguel Bujold La Presse

1- Rams de Los Angeles (3-0) – Tout fonctionne merveilleusement bien pour l’équipe de Sean McVay, à commencer par le pari qu’elle a fait en obtenant Matthew Stafford. Ce ne sont que trois matchs, mais le jeu du quart-arrière a été irréprochable. Les Rams n’ont jamais été menacés dans leur victoire contre Tom Brady et les Buccaneers, ce qui en dit beaucoup sur la qualité de leur équipe.

2- Buccaneers de Tampa Bay (2-1) – Les Bucs devaient à tout prix améliorer leur tertiaire, ce qu’ils ont fait en embauchant Richard Sherman, eux qui ont la pire défense de la ligue contre la passe (338,3 verges par match). Les Patriots ont-ils les joueurs pour profiter de cette lacune dans le match tant attendu de dimanche soir ?

3- Bills de Buffalo (2-1) – Surpris par les Steelers à leur premier match, les Bills ont gagné leurs deux suivants par une marque globale de 78-21. Stefon Diggs occupe actuellement le troisième rang du club avec 191 verges par la passe, alors que Cole Beasley et Emmanuel Sanders en ont déjà obtenu 194 chacun.

4- Browns de Cleveland (2-1) – Les Browns ont souhaité la bienvenue à Justin Fields dans la NFL en le plaquant neuf fois derrière la ligne de mêlée. Myles Garrett a profité de sa performance de 4,5 sacs pour s’emparer du premier rang de la ligue à ce chapitre avec 5,5. À son premier match en presque un an, Odell Beckham fils a quant à lui capté cinq passes pour 77 verges.

5- Cardinals de l’Arizona (3-0) – Il sera très intéressant de voir Kyler Murray et les Cards contre des équipes de pointe. Ils affronteront les Rams, les 49ers et les Browns lors de leurs trois prochains matchs, qui devraient nous en dire beaucoup plus sur l’équipe de Kliff Kingsbury.

6- Ravens de Baltimore (2-1) – C’est une bonne chose que ce soit maintenant Justin Tucker qui détienne le record pour le plus long placement de l’histoire (66 verges). Tucker est le meilleur botteur de son époque et probablement un futur membre du Temple de la renommée. Saviez-vous que le botteur des Ravens parle six langues et a une formation de chanteur d’opéra ? Laurent Duvernay-Tardif a de la compétition pour son titre d’homme le plus intéressant de la NFL.

7- Packers de Green Bay (2-1) – M. Rodgers n’a pas mis trop de temps à fermer le clapet à ceux qui le critiquaient, n’est-ce pas ? Plus on avance, plus la décision de repêcher Jordan Love semble stupide. Sans Aaron Rodgers, cette équipe ne gagnerait pas plus de cinq ou six matchs.

PHOTO TONY AVELAR, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Aaron Rodgers, des Packers de Green Bay

8- Chargers de Los Angeles (2-1) – C’est maintenant officiel, Justin Herbert n’est pas un feu de paille. Au cas où il y aurait encore des doutes… Les 31 autres équipes ont eu huit mois pour étudier son jeu, mais ça n’a absolument rien changé, comme on a pu le voir dimanche dernier à Kansas City. Excellent bras, bon gabarit, mobile et flegmatique. C’est un bingo !

9- Chiefs de Kansas City (1-2) – On ne commencera pas à paniquer après deux défaites, d’autant que les Ravens et les Chargers ont gagné à l’arraché. Mais c’était tout de même la première fois en près de deux ans que les Chiefs perdaient deux fois de suite. L’ajout de Josh Gordon, qui tentera pour une énième fois de relancer sa carrière, améliorera un groupe de receveurs qui manquait de profondeur.

10- Raiders de Las Vegas (3-0) – Les partisans des Raiders estiment peut-être que le 10e rang est un peu bas, mais en 18 ans d’état des forces, cette équipe n’a jamais été dans le top 10, ou très rarement. La course dans l’ouest de l’Américaine s’annonce plus intéressante qu’on l’avait prévu.

11- Titans du Tennessee (2-1) – Les receveurs A.J. Brown (ischio-jambier) et Julio Jones (jambe) sont blessés, mais s’ils doivent s’absenter, le « timing » pourrait difficilement être meilleur pour les Titans. Ils affronteront les Jets et les Jaguars à leurs deux prochains matchs.

12- 49ers de San Francisco (2-1) – La défense des Niners tarde à redevenir l’unité dominante d’il y a deux ans. En trois parties, elle ne totalise que six sacs et une interception, et elle n’a toujours pas recouvré un échappé.

13- Panthers de la Caroline (3-0) – C’est la recrue Chuba Hubbard qui remplacera Christian McAffrey, blessé à une cuisse. Choix de quatrième tour, Hubbard est né à Sherwood Park, en Alberta, et a joué son football universitaire avec les Cowboys d’Oklahoma State.

14- Saints de La Nouvelle-Orléans (2-1) – Troisième pour les points et sixième pour les verges, la défense des Saints connaît un excellent départ, elle qui est également au deuxième rang de la ligue avec sept revirements.

15- Broncos de Denver (3-0) – Avant de s’énerver un peu trop, rappelons que les Broncos ont vaincu les Giants, les Jaguars et les Jets, les trois pires équipes de la ligue selon le classement que vous lisez.

16- Cowboys de Dallas (2-1) – Dak Prescott joue aussi bien que n’importe quel autre quart-arrière dans la NFL, et ça comprend Patrick Mahomes. Ajoutez le duo de porteurs de ballon composé d’Ezekiel Elliott et Tony Pollard et vous vous retrouvez avec une attaque dévastatrice. Et la défense est considérablement améliorée par rapport à 2020.

PHOTO KEVIN JAIRAJ, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Dak Prescott, des Cowboys de Dallas

17- Bengals de Cincinnati (2-1) – Parlant d’attaques qui font peur, celle des Bengals deviendra redoutable avant longtemps. Avec Joe Burrow, Ja’Marr Chase, Joe Mixon, Tyler Boyd et Tee Higgins, lorsqu’il sera de retour au jeu, les Bengals compliqueront sérieusement le travail des coordonnateurs défensifs qui auront pour mission de les arrêter, et pour des années à venir.

18- Seahawks de Seattle (1-2) – La défense des Seahawks devait être supérieure à celles des dernières saisons, mais ça n’a pas été le cas du tout jusqu’à maintenant. La tertiaire demeure poreuse et n’a toujours pas réussi une interception, et les Seahawks sont au 30e rang contre la course, eux qui accordent une moyenne de 155 verges au sol par match.

19- Steelers de Pittsburgh (1-2) – La liste des blessés des Steelers explique en partie leurs deux récentes défaites, mais le jeu de Ben Roethlisberger a de quoi inquiéter l’organisation. Les défenses adverses exercent beaucoup de pression sur le passeur de 39 ans, qui n’a plus la mobilité pour s’esquiver. Big Ben se fait frapper plus durement qu’à n’importe quel autre moment de sa carrière.

20- Vikings du Minnesota (1-2) – On a probablement été un peu dur à l’endroit de Kirk Cousins depuis qu’il est le quart-arrière des Vikings, alors rendons-lui ce qui lui revient, car il a bien peu à se reprocher cette saison : 73,9 % de passes réussies, moyenne de 318,3 verges de gains par match, huit passes de touché et aucune interception. Mais les Vikings ont une fiche de 1-2 quand même…

21- Patriots de la Nouvelle-Angleterre (1-2) – Le journaliste Seth Wickersham, d’ESPN, a écrit un livre sur les Patriots intitulé It’s Better to Be Feared. Le bouquin, qui sera publié le 12 octobre, parle notamment des relations entre Robert Kraft, Bill Belichick et Tom Brady, de même que des nombreuses controverses qui ont marqué la dynastie des deux dernières décennies.

22- Dolphins de Miami (1-2) – Les Dolphins disputeront quatre de leurs six prochains matchs à domicile contre des équipes qu’ils devraient normalement vaincre : les Colts, les Jaguars, les Falcons et les Texans. Ils devront absolument profiter de ce segment de leur calendrier pour bien se positionner dans la course aux éliminatoires.

23- Eagles de Philadelphie (1-2) – Jalen Hurts possède des outils intéressants comme quart-arrière. Sa mobilité est un avantage et la puissance de son bras ne fait pas le moindre doute. La saison actuelle servira toutefois aux Eagles à déterminer si Hurts est bel et bien l’homme de la situation ou s’ils devront regarder ailleurs, peut-être chez les Texans… On dit que les Eagles s’intéresseraient à Deshaun Watson.

24- Bears de Chicago (1-2) – Quel fouillis ! Après trois matchs, Matt Nagy ne savait plus trop qui était son quart partant au début de la semaine… Nagy, qui pourrait fort bien être le premier entraîneur-chef à perdre son emploi cette saison, a dit qu’il ne savait pas qui, de Justin Fields, Andy Dalton ou Nick Foles, amorcerait le match de dimanche contre les Lions.

PHOTO DAVID DERMER, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Matt Nagy, entraîneur-chef des Bears de Chicago

25- Colts d’Indianapolis (0-3) – Carson Wentz ne joue pas vraiment mieux avec les Colts qu’il ne le faisait à ses dernières années chez les Eagles. Et son refus de se faire vacciner contre la COVID-19 ne lui fait certainement pas gagner des points auprès de sa nouvelle organisation.

26- Falcons d’Atlanta (1-2) – Certains experts étaient d’avis que Kyle Pitts était le meilleur espoir de l’histoire au poste d’ailier rapproché. Choisi au troisième rang de l’encan d’avril, Pitts connaît un début de carrière correct, sans plus : 11 attrapés pour 139 verges et aucun touché à ses trois premiers matchs.

27- Texans de Houston (1-2) – Les Texans font ce qu’ils peuvent avec le talent qu’ils ont à leur disposition, mais l’absence de Tyrod Taylor est un obstacle de trop. Le quart-arrière ratera au moins deux autres matchs, blessé à un ischio-jambier.

28- Équipe de Washington (1-2) – Mais qu’est-ce qui se passe avec la défense de Jack Del Rio ? L’équipe a déjà accordé 92 points et Chase Young est toujours à la recherche de son premier sac de la saison.

29- Lions de Detroit (0-3) – Les Lions sont loin d’avoir eu l’air fou à leurs trois premières rencontres, et ce, même s’ils étaient opposés à de bonnes équipes (49ers, Packers et Ravens). Le nouvel entraîneur-chef Dan Campbell soutire le maximum de sa jeune équipe, mais il reste à voir si ça se poursuivra. Il est question des Lions, ne l’oublions pas.

30- Giants de New York (0-3) – Ce n’est pas normal ni acceptable que les Giants se soient inclinés à domicile contre les Falcons après avoir eu 10 jours pour se préparer. Cette équipe a trop de talent pour être l’une des pires du circuit, et une bonne partie de la responsabilité revient à Joe Judge, qui n’est pas très impressionnant depuis qu’il dirige les Giants.

31- Jaguars de Jacksonville (0-3) – C’est jeudi soir que Trevor Lawrence jouera son premier match professionnel en heure de grande écoute. L’ancien de l’Université Clemson n’a réussi que 54,2 % de ses passes et a déjà été victime de sept interceptions.

32- Jets de New York (0-3) – Comme Lawrence, la recrue Zach Wilson a déjà subi sept interceptions en trois matchs et n’a réussi que 55,2 % de ses relais. Mark Sanchez, Geno Smith, Ryan Fitzpatrick, Josh McCown, Sam Darnold, Wilson… Les noms changent, pas les résultats.