Von Miller a mené une défensive qui a totalisé cinq sacs du quart Zach Wilson, intercepté deux de ses passes et l’a limité à de gains de 160 verges par la voie des airs et les Broncos de Denver ont blanchi les Jets de New York 26-0.

La Presse Canadienne

Aidés en partie par un calendrier relativement docile en septembre, les Broncos affichent un dossier de 3-0 pour la première fois en cinq saisons.

Toutefois, cette victoire pourrait être coûteuse : les Broncos ont vu trois autres de leurs joueurs subir des blessures, et ils en comptent sept jusqu’à maintenant.

Les Jets (0-3) sont devenus la troisième formation de la NFL à perdre 12 parties de suite au mois de septembre, après les Saints de La Nouvelle-Orléans (1994-1997) et les Rams (2007-2010). Les Rams détiennent le record avec 13 défaites d’affilée.

Alexander Johnson a réalisé deux des cinq sacs du quart contre Wilson, deuxième joueur choisi lors du repêchage d’avril dernier.

La semaine dernière, les Broncos avaient freiné les efforts du quart des Jaguars de Jacksonville Trevor Lawrence, réclamé tout juste avant Wilson. Lawrence n’avait complété que 14 de ses 33 passes, pour des gains de 118 verges.

Wilson a réussi 19 des 34 passes qu’il a tentées, mais a été victime d’interceptions de la part de Justin Simmons et de Caden Sterns au quatrième quart. Les Jets ont aussi perdu le ballon en deux occasions lorsqu’ils ont été incapables de convertir des tentatives de quatrièmes essais.

Chez les Broncos, le quart Teddy Bridgewater a réussi 76 % de ses passes – 19 en 25 – pour des gains de 235 verges. Il n’a complété aucune passe de touché, mais n’a été victime d’aucune interception.

Melvin Gordon III et la recrue Javonte Williams ont marqué des touchés sur des courses d’une verge.

Seahawks 17 – Vikings 30

PHOTO BRAD REMPEL, USA TODAY SPORTS

Darrell Taylor (52) et Kirk Cousins (8)

Kirk Cousins a lancé trois passes de touché et a orchestré trois longues poussées offensives qui ont mené à autant de placements et les Vikings du Minnesota ont défait les Seahawks de Seattle 30-17.

C’est la première fois en 12 ans que les Vikings prennent la mesure des Seahawks avec Pete Carroll à la barre de l’équipe et Russell Wilson au poste de quart.

En relève au demi-offensif Dalvin Cook, blessé, Alexander Mattison a récolté un total de 171 verges, dont 76 par la voie terrestre en 18 courses en deuxième demie.

Les Vikings ont pris le contrôle du match avec 23 points sans riposte à partir du deuxième quart.

Cousins a livré le genre de prestations que les Vikings ont manqué au cours de ses quatre saisons avec l’équipe.

Cousins a disputé un troisième match de suite sans commettre de revirements et a conclu sa journée de travail avec 30 passes réussies en 38 tentatives pour des gains de 323 verges.

Il a complété des passes de touché à Tyler Conklin, Adam Thielen et à Justin Jefferson en première demie.

Dans la défaite des Seahawks (1-2), Wilson a complété 23 passes en 32 tentatives pour des gains de 298 verges. Il a lancé une passe de touché à D. K. Metcalf lors de la première séquence des Seahawks.

Chris Carson a amassé 80 verges au sol en 12 courses et a marqué l’autre majeur des Seahawks, au deuxième quart.

Dolphins 28 – Raiders 31 (prol.)

PHOTO DAVID BECKER, AP

Daniel Carlson (2)

Un botté de précision de 22 verges de Daniel Carlson au moment où il ne restait plus de temps au cadran en prolongation a permis aux Raiders de Las Vegas de signer une victoire de 31-28 contre les Dolphins de Miami.

C’est la deuxième fois au fil de leurs trois premières parties – en chaque occasion à domicile – que les Raiders surmontent un recul de deux touchés pour arracher un gain en prolongation. Ils avaient réussi le même tour de force lors de la première semaine d’activités, lors du traditionnel match du lundi soir, contre les Ravens de Baltimore.

Le quart Derek Carr a repéré Bryan Edwards pour un gain de 34 verges avant des sprints de 27 et de huit verges de Peyton Barber, permettant aux Raiders de se rendre jusqu’à la ligne de 11 verges des Dolphins.

Carr a complété 26 de ses 43 passes pour des gains totalisant 386 verges et deux touchés.

Pour une troisième partie d’affilée, Carr a fait bon usage de son groupe de receveurs en complétant des passes à neuf joueurs différents. En tête de liste se trouvent Hunter Renfrow et Darren Waller, avec cinq passes captées chacun. Renfrow a réussi un touché.

En l’absence du demi-offensif étoile Josh Jacobs, au rancart à cause d’une blessure à une cheville, Barber a mené l’attaque terrestre des Raiders avec 111 verges en 23 courses, et un touché.

Et bien que l’attaque des Raiders ait surpassé celle des Dolphins au chapitre des gains totaux (497 contre 330), la défensive et les unités spéciales ont été les instigateurs de la remontée, après que les Dolphins eurent marqué les 14 premiers points.

La remontée a commencé avec un touché de sûreté lorsque le demi de coin Casey Hayward fils a plaqué Jaylen Waddle dans la zone des buts des Dolphins lors d’une tentative de passe voilée.

Les Raiders ont éventuellement pris une avance de 25-14 mais les Dolphins ont réussi à forcer la prolongation.

Les deux clubs se sont échangé des placements en prolongation avant le botté victorieux de Carlson.