(Las Vegas) Une courte phrase résonne encore dans la tête de Damon Allen lorsqu’il pense à ce que son frère, la légende de la NFL Marcus Allen, lui a répété tout au long de son illustre carrière dans la Ligue canadienne de football (LCF).

W.g. Ramirez Associated Press

« Joue à ta hauteur, partage-t-il. Je me souviens parfaitement de ces mots parce qu’il me les a répétés souvent. Ce que je comprenais, c’est que de jouer à ma hauteur voulait dire de déployer toutes mes habiletés sur le terrain de manière constante et en cherchant toujours à m’améliorer pour devenir le meilleur. »

Aujourd’hui, Allen espère avoir la chance de partager ces mêmes mots, ainsi que ses vastes connaissances acquises au cours d’une carrière qui l’a mené au Temple de la renommée de la LCF, avec l’organisation que son frère a conduite au Super Bowl en 1984.

Damon Allen, 57 ans, a été choisi pour intégrer le personnel d’entraîneurs des Raiders de Las Vegas dans le cadre du programme de bourses Bill Walsh pour favoriser la diversité chez les entraîneurs. Il s’agit du même programme qui a permis à l’ex-quart-arrière de la LCF Henry Burris de se joindre au personnel des Bears de Chicago l’an dernier.

Créée en 1987 et nommée en l’honneur de l’entraîneur-chef gagnant de trois Super Bowl Bill Walsh, la bourse offre à des entraîneurs des minorités d’obtenir une chance de travailler auprès du personnel d’une équipe de la NFL pendant toute la durée du camp d’entraînement. Le programme permet aux candidats de se servir de cette expérience au camp d’entraînement, pendant la préparation hors-saison et les mini-camps pour ensuite tenter de décrocher un emploi au sein d’une équipe de la ligue.

« Nous sommes très heureux de compter sur Damon parmi nos entraîneurs du programme de bourse cet été, a commenté l’entraîneur-chef des Raiders Jon Gruden. Son expérience sera un bel ajout à notre équipe et il fait évidemment déjà partie de la famille des Raiders alors c’est un match parfait. »

Tout comme les Bears ont choisi de garder Burris parmi leur personnel pour toute la saison 2021, Allen admet que son objectif est de demeurer avec les Raiders à long terme et de décrocher un poste à temps plein au sein du personnel.

« Il a la capacité physique d’aller sur le terrain et d’exécuter des choses qui pourraient être très utiles pour tout jeune quart-arrière, a souligné son frère Marcus. Je crois tout simplement qu’il cadre parfaitement. Je pense qu’il a quelque chose à apporter, qu’il peut diriger, qu’il peut enseigner. Il est un excellent motivateur et même psychologue. Il est toutes ces choses. »

Si les deux frères reconnaissent en entrevue avec l’Associated Press que vue de l’extérieur l’opportunité s’apparente à celle d’un petit frère qui bénéficie du parcours de son grand frère, un simple coup d’œil au palmarès de Damon dans la LCF suffit à rejeter cette première impression.

En 23 ans de carrière, Allen a remporté deux coupes Grey avec Edmonton, puis deux autres avec les Lions de la Colombie-Britannique et avec les Argonauts de Toronto. Il a également mérité trois fois le titre de joueur le plus utile à son équipe en finale.

Au moment de prendre sa retraite, en 2008, il détenait le record du plus grand nombre de verges récoltées par la passe dans toute l’histoire du football professionnel avec 72 381 verges. Il a depuis été devancé par Drew Brees (80 358), Anthony Calvillo (79 816) et Tom Brady (79 204).

Allen a également cumulé 11 920 verges au sol dans la LCF, ce qui le classe au troisième rang de l’histoire. Il a été intronisé au Temple de la renommée de la LCF en 2012 et au Panthéon des sports canadiens en 2018.