(Montréal) Maintenant que la Ligue canadienne de football a une date de retour au jeu, les Alouettes de Montréal s’attendent à obtenir de la Santé publique québécoise les mêmes privilèges que le Canadien quand l’équipe renouera avec ses partisans, le 27 août.

Frédéric Daigle La Presse Canadienne

« Absolument, en fait je m’attends à plus, car nous sommes à l’extérieur, a déclaré le président du club, Mario Cecchini, au sujet des 2500 spectateurs qui sont présentement admis aux matchs éliminatoires du Tricolore [ce nombre passera à 3500 jeudi NDLR]. Je ne veux pas partir de controverse, mais je ne pense pas que M. [François] Legault et la Santé publique visent des exceptions. Je pense que s’ils ouvrent à un endroit, ils vont vouloir ouvrir partout, c’est un peu ce que [le ministre de la Santé] Christian Dubé a dit [lundi]. On a le grand avantage avec le tennis, la Formule 1 et le CF Montréal d’être à l’extérieur.

« Tout ce qu’on a appris de la science, c’est que clairement, à l’extérieur, avec une ventilation naturelle, ça fait une grosse différence. Alors absolument qu’on s’attend à ça. »

Cecchini a toutefois pleinement confiance en la Santé publique québécoise, qui est bien au fait des plans du club de football montréalais.

« Nos protocoles sanitaires ont été déposés en avril, alors qu’on était en mode très prudent, avec un minimum de personnes sur place, a expliqué Cecchini. Je suis très confiant, car dans mes conversations actuelles avec la Santé publique, on me promet un minimum de 2500 spectateurs au mois d’août. […] La Santé publique m’a rassuré sur ce point et je m’attends même à un crescendo selon l’évolution de la situation sanitaire cet été. Je m’attends à ce qu’à l’automne, quand tout le monde aura reçu ses deux doses et que les joueurs se seront soumis à un protocole très strict, il n’y ait pas d’enjeu pour accueillir plus de spectateurs. »

En action le 14

Bien que la saison de la LCF s’amorcera le jeudi 5 août, celle des Alouettes prendra son envol en Alberta neuf jours plus tard, l’équipe ayant accepté de passer cette première semaine d’activités en semaine de congé. Les Alouettes disputeront leur première rencontre le samedi 14 août, face aux Elks d’Edmonton à 19 h, heure de l’Est.

Il s’agira du premier de deux matchs consécutifs dans la province albertaine puisque les Alouettes se mesureront aux Stampeders de Calgary le vendredi 20 août, avant d’accueillir une semaine plus tard les Tiger-Cats de Hamilton au stade Percival-Molson.

Le camp d’entraînement se mettra donc en branle le 10 juillet avec les tests médicaux. Le premier entraînement de l’entraîneur-chef Khari Jones aura lieu le lendemain.

Cela signifie donc que les Alouettes rapatrieront leurs joueurs américains dès le 2 juillet, afin qu’ils se soumettent à la quarantaine obligatoire à leur arrivée au Canada.

« Les joueurs devront se soumettre à une quarantaine de sept jours (comme dans la LNH) à l’hôtel à leur arrivée et on leur demande également de se soumettre à une quarantaine chez eux avant de prendre la route du Canada, a expliqué Cecchini. Les joueurs seront testés avant de partir des États-Unis et seront testés quatre autres fois pendant leur quarantaine. »

Consultez le calendrier de la saison 2021 des Alouettes

Les équipes de la LCF n’auront pas de matchs préparatoires et ils disputeront un calendrier de 14 rencontres sur 16 semaines. Les matchs éliminatoires s’échelonneront du 28 novembre au 12 décembre avec la présentation de la 108e finale de la Coupe Grey, au Tim Hortons Field d’Hamilton.

En plus de la semaine inaugurale, les Alouettes auront congé lors de la sixième semaine d’activités, de sorte qu’ils compléteront leur saison avec une séquence de 10 matchs en autant de semaines, dont cinq des sept derniers à Montréal.