(San Diego) L’ancien joueur de football professionnel Kellen Winslow II a écopé une peine d’emprisonnement de 14 ans, mercredi, pour plusieurs viols et autres délits de nature sexuelle commis contre cinq femmes dans le sud de la Californie, dont une qui était une sans-abri lorsqu’il l’a attaquée en 2018.

Julie Watson
Associated Press

L’homme de 37 ans, le fils de Kellen Winslow, un ancien grand ailier rapproché avec les Chargers de San Diego durant les années 80, a comparu par vidéoconférence à l’audience de détermination de la peine, en Cour supérieure de San Diego à Vista, une ville située au nord de San Diego.

Winslow II a refusé de s’exprimer avant le prononcé de la peine, disant que ses avocats lui avaient conseillé de ne pas parler.

L’ancienne vedette des Browns de Cleveland, qui a déjà été l’ailier rapproché le mieux payé dans la Ligue nationale de football, a cependant dit qu’il compte raconter son histoire, un jour.

Le juge Blaine Bowman de la Cour supérieure de San Diego a déclaré que Winslow II pouvait être décrit par seulement deux mots : « prédateur sexuel ».

Le juge a déclaré que Winslow II s’en prenait à des femmes particulièrement vulnérables, se liant d’amitié avec une sans-abri, faisant monter dans sa voiture une auto-stoppeuse de 54 ans, et s’attaquant à une adolescente après que celle-ci eut perdu conscience pendant une fête.

Le juge Bowman a qualifié ces crimes d’éhontés, et fait remarquer que Winslow II avait continué de s’attaquer à des femmes même après sa première arrestation.

« La vulnérabilité des victimes n’était pas un hasard, a déclaré le juge. Il s’agissait du genre de victimes que vous recherchiez vous-même parce que vous pensiez que, peut-être, elles ne rapporteraient pas le crime » ou « qu’elles n’auraient pas été jugées crédibles par les jurés. »

La peine de 14 ans était le maximum pouvant être imposé en vertu d’un accord de plaidoirie. Winslow II a été reconnu coupable de viol, de viol sur une personne inconsciente, d’agression avec l’intention de commettre un viol, d’attentat à la pudeur et de comportement obscène en public.

Quatre des femmes ont produit des déclarations mercredi, dont une victime qui a fait lire la sienne par le procureur. Elles ont toutes dit avoir souffert de peur et de traumatismes émotionnels pendant des années après les attaques.

Choix de première ronde des Browns en 2004, Winslow II a aussi joué avec les Buccaneers de Tampa Bay, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, les Jets de New York et les Seahawks de Seattle.

Il a encaissé plus de 40 M$ US pendant ses 10 saisons dans la NFL. Il a été blessé dans un accident de motocyclette et a quitté la NFL en 2013.

L’avocat de Winslow II, Marc Carlos, a déclaré que son client a subi des traumatismes à la tête à cause des nombreux coups qu’il a reçus pendant sa carrière de footballeur, ce qui ne peut qu’expliquer pourquoi il a « déraillé » au point de passer de vedette sportive à prédateur sexuel condamné.