(Houston) J.J. Watt et les Texans de Houston ont « mutuellement accepté de se séparer », privant la franchise de son joueur emblématique et créant de nouvelles difficultés pour une entre-saison qui s’annonçait déjà ardue.

Kristie Rieken
Associated Press

L’ailier défensif avait toujours une saison à écouler à son contrat de six ans de 100 millions US.

Watt, trois fois joueur défensif par excellence et récipiendaire du trophée Walter-Payton, remis à l’Homme de l’année, en 2017, a passé toute sa carrière avec les Texans, qui l’ont repêché avec le 11e choix au total en 2011.

En plus de sa contribution sur le terrain, Watt a été encensé pour ses actions humanitaires, lui qui a notamment récolté plus de 40 millions pour venir en aide aux gens touchés par l’ouragan Harvey, en 2017.

« Le lien que j’ai avec les gens de Houston est particulier. Jamais je ne le prendrai pour acquis, car je sais à quel point c’est rare, a déclaré Watt dans une vidéo mise en ligne sur ses réseaux sociaux. Je veux que vous sachiez que je vous aime et vous apprécie. Je veux remercier la famille McNair de m’avoir repêché et donné ma première chance dans la NFL. Merci, Houston. »

Le départ de Watt survient dans une entre-saison où les Texans ont embauché l’entraîneur-chef David Culley et le directeur général Nick Caserio pour remplacer Bill O’Brien, qui détenait les deux postes et a été congédié après que le club eut amorcé la saison avec quatre défaites. Ils ont aussi des soucis au poste de quart, alors que Deshaun Watson a exigé une transaction.