Le 30 janvier à Mobile, en Alabama, Benjamin St-Juste a participé au Senior Bowl, un match d’étoiles regroupant des joueurs ayant terminé leur parcours dans la NCAA. Et de l’avis des analystes spécialisés dans le repêchage de la NFL qui étaient sur place, le Québécois a très bien paru.

Miguel Bujold Miguel Bujold
La Presse

À tel point que le demi de coin originaire de Montréal a obtenu une invitation pour le camp d’évaluation de la NFL, le fameux « combine », auquel participent la crème des espoirs. L’évènement se tient à Indianapolis depuis 1987, mais en raison de la pandémie, la formule sera différente cette année.

« La semaine du Senior Bowl et le match m’ont aidé à démontrer que je suis un très bon demi défensif. Je peux cocher toutes les cases dans la grille d’évaluation des dépisteurs », a commenté St-Juste dans une vidéoconférence avec les médias canadiens, jeudi soir.

« Si je me fie aux commentaires que j’ai reçus des dépisteurs durant mes entrevues, ça m’a beaucoup aidé parce qu’il y avait un peu de doutes vu que je n’ai joué que cinq matchs à ma dernière saison. Les dépisteurs voulaient aussi voir si j’étais capable de bien jouer contre une meilleure compétition », a expliqué St-Juste.

Diplômé en sociologie de l’Université du Michigan et titulaire d’une maîtrise en administration du sport de l’Université du Minnesota, St-Juste est actuellement en Californie où il poursuit sa préparation en vue du repêchage de la NFL, qui aura lieu à la fin avril, en s’entraînant à la Mamba Sports Academy.

L’ancien joueur du cégep du Vieux Montréal s’entraînera devant des représentants des équipes de la NFL lors du Pro Day de l’Université du Minnesota dans la dernière semaine de mars. La date officielle n’a pas encore été fixée. « Je vais m’assurer de bien faire afin d’améliorer davantage ma cote pour le repêchage. »

En plus de cet entraînement au Minnesota, St-Juste sera interviewé virtuellement par les équipes de la NFL. Chacune des 32 formations du circuit Goodell s’est entretenue avec lui durant la semaine du Senior Bowl, ce qui démontre qu’il y a beaucoup d’intérêt pour le demi défensif.

« Je vais tenter de maximiser les opportunités que j’aurai avec chacune des 32 équipes lors de mes rencontres avec les entraîneurs, les directeurs généraux et les dépisteurs. »

Une polyvalence qui intrigue

En connaissant une bonne semaine à Mobile, St-Juste est probablement passé du statut d'espoir qui allait obtenir un essai dans la NFL à celui de repêché.

La plupart des équipes ont été impressionnées et elles cherchent des demis défensifs polyvalents, qui peuvent jouer comme demi de coin ou comme demi de sûreté. Et qui peuvent également évoluer sur les unités spéciales.

Benjamin St-Juste

« Je pense que plusieurs équipes estiment que je peux jouer aux deux positions [demi de coin et demi de sûreté] compte tenu de mon gabarit [6 pi 3 po et 205 lb], de ma vitesse et de ma polyvalence. J’ai plus d’expérience comme demi de coin, alors c’est à cette position que les dépisteurs m’ont évalué au départ, mais j’ai eu quelques répétitions comme demi de sûreté au Senior Bowl et je pense que j’ai bien paru. Je suis capable de couvrir des ailiers rapprochés et de bien jouer contre la course. »

Comme St-Juste l’a lui-même noté, jeudi soir, le repêchage de la NFL est très difficile à prédire après le premier tour. Le produit des Golden Gophers de l’Université du Minnesota ne sait donc pas encore à quoi s’attendre.

« C’est vraiment difficile de le savoir, surtout en raison de la COVID, parce que ça change beaucoup. Mais je pense que je pourrais être repêché lors de la troisième journée, au quatrième ou au cinquième tour. »

Avec les entraîneurs des Dolphins

Durant la semaine du Senior Bowl, l’équipe de St-Juste était dirigée par Brian Flores et les autres entraîneurs des Dolphins de Miami, tandis que l’autre équipe était menée par Matt Rhule et les entraîneurs des Panthers de la Caroline. L’équipe de St-Juste a gagné le match, 27-24.

« On a eu quelques réunions d’équipe et j’ai parlé avec le coach Brian. C’est un homme réservé qui ne parle pas beaucoup, mais tout le monde comprenait sa philosophie de jeu et on savait tous ce qu’on avait à faire », a dit St-Juste au sujet du pilote des Dolphins.

« Mes entraîneurs de position étaient vraiment bons et avaient beaucoup de connaissances. J’ai appris plusieurs choses et j’ai aimé l’expérience », a raconté St-Juste.

St-Juste semble destiné à devenir le prochain Québécois à faire le saut dans la NFL. « Je suis toujours fier de représenter la province de Québec et Montréal partout où je vais dans mes expériences au football. »

En attendant de faire partie de l’une des 32 organisations de la NFL, St-Juste regardera deux de ses anciens coéquipiers des Gophers jouer dimanche soir, lors du 55Super Bowl. Le demi de sûreté Antoine Winfield fils et le receveur Tyler Johnson font partie des Buccaneers de Tampa Bay, qui affronteront les Chiefs de Kansas City.

« C’est difficile de se prononcer parce que les Chiefs ont vraiment une bonne offensive et ils ont Patrick Mahomes. Mais je vais appuyer mes deux anciens coéquipiers et je vais choisir les Bucs pour l’emporter. »