Les Lions de Detroit en sont venus à une entente avec Dan Campbell, le candidat qu’ils avaient ciblé dès le début de leurs recherches pour leur futur entraîneur-chef.

Larry Lage
Associated Press

Les Lions ont confirmé l’entente avec l’ex-instructeur des ailiers rapprochés des Saints de La Nouvelle-Orléans mercredi, au lendemain de l’embauche de Brad Holmes à titre de directeur général de l’organisation.

Sur leur compte Twitter, les Lions ont affiché une photo de Campbell signant son contrat.

Campbell, qui est âgé de 44 ans, a paraphé une entente d’une durée de six ans, selon une personne qui s’est confiée à l’Associated Press sous le sceau de l’anonymat parce que les clauses du contrat n’avaient pas été rendues publiques.

« Avec plus de 20 ans d’expérience à titre d’instructeur et de joueur dans la Ligue nationale de football, Dan connaît les exigences du football professionnel et sait ce qui est nécessaire pour connaître du succès », a affirmé la propriétaire Sheila Ford Hamp dans une déclaration officielle.

« Il va aider à promouvoir la culture que nous voulons instaurer au sein de notre organisation, tout en apportant un grand niveau d’énergie, un respect pour notre sport et une identité avec laquelle tout le monde pourra s’aligner. »

Campbell, qui occupait aussi le poste d’entraîneur adjoint chez les Saints, compte 11 saisons d’expérience à titre d’entraîneur et 11 autres à titre de joueur dans la NFL. Il a présenté une fiche de 5-7 à titre d’entraîneur-chef par intérim des Dolphins de Miami en 2015.

Campbell, qui est originaire de Clifton, au Texas, a brillé comme ailier rapproché avec l’Université Texas A & M et fut sélectionné au troisième tour du repêchage de la NFL en 1999 par les Giants de New York. Il a capté 91 passes pour 934 verges de gains et 11 touchés avec les Giants, les Cowboys de Dallas, les Lions et les Saints.

Campbell, qui a joué avec les Lions de 2006 à 2008, est le premier ancien porte-couleurs de l’équipe à en devenir l’entraîneur-chef depuis Joe Schmidt, un membre du Temple de la renommée, de 1967 à 1972.

« La passion de Dan pour cette opportunité a été évidente pendant tout le processus entourant notre entrevue », a déclaré le président des Lions, Ron Wood.

« Quand nous avons commencé la recherche d’un entraîneur-chef, il était impératif de trouver le bon leader, qui partage notre engagement à bâtir une culture gagnante axée sur l’alignement organisationnel et la collaboration. Le leadership que Dan a affiché tout au long de sa carrière au football l’a préparé pour cette nouvelle étape. »

Les Lions ont conclu la dernière saison avec une fiche de 5-11 – ils ont atteint le plateau des 10 défaites en 13 saisons depuis le début du 21e siècle – et n’ont signé qu’une seule victoire en matchs éliminatoires depuis leur conquête du championnat de la NFL en 1957.