(Nouvelle-Orléans) Le meilleur match de Tom Brady contre les Saints de La Nouvelle-Orléans en trois essais avec les Buccaneers de Tampa Bay a aidé sa nouvelle équipe à atteindre la finale de l’Association Nationale.

Brett Martel
Associated Press

Les Buccaneers ont converti en points trois revirements des Saints, dont deux interceptions de Drew Brees, et ils ont triomphé 30-20, dimanche soir

Brady a lancé deux passes de touché, à Mike Evans et Leonard Fournette, et il a ajouté un majeur au sol pour s’assurer d’une 14e présence en carrière en finale d’association, mais une première dans la Nationale.

Les Buccaneers affronteront les Packers à Green Bay, dimanche, où le vétéran quart de 43 ans visera une 10e visite au Super Bowl.

« Nous avons travaillé fort pour nous rendre à ce point. Deux victoires en séries à l’étranger, c’est plaisant, a mentionné Brady. Nous devons battre une très bonne équipe qui joue bien. Aaron Rodgers joue de façon incroyable. »

Du côté des Saints, l’ère de Brees à La Nouvelle-Orléans pourrait prendre fin après 15 saisons.

Âgé de 42 ans, Brees pourrait bien avoir joué son dernier match en carrière au Superdome. Il est encore sous contrat pour une autre saison, mais il n’a toujours pas fait connaître ses intentions concernant la prochaine campagne.

Si c’est bel et bien sa dernière partie en carrière dans la NFL, Brees cherchera à l’oublier. Le meneur de l’histoire de la NFL au chapitre des passes complétées et des verges aériennes n’a réussi que 19 de ses 34 tentatives pour des gains de 134 verges. Il a lancé une passe de touché et il a été victime de trois interceptions.

Brady n’a pas été plus spectaculaire, complétant 18 de ses 33 passes pour des gains aériens de 199 verges. Contrairement à ses deux dernières sorties contre les Saints – deux revers – il n’a lancé aucune interception et il a su éviter la pression.

« Nous avons mieux joué que lors des deux derniers duels contre eux, a observé Brady. Nous avions commis plusieurs revirements la dernière fois. Cette fois, ce sont eux qui ont commis des revirements. C’est souvent ça l’histoire dans les matchs de football. »

Après la troisième interception de Brees, sur une passe déviée au quatrième quart, les Buccaneers ont pu écouler les dernières minutes de la rencontre. À sa première saison à Tampa Bay après 20 dans l’uniforme des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Brady a déposé le genou au sol avant de célébrer avec ses coéquipiers.

Les Saints menaient 6-3 quand Brees, qui voulait éviter la pression, a lancé une faible passe vers Michael Thomas. Sean Murphy-Bunting s’est interposé et il a arrêté sa course à la ligne de trois des Saints. Brady a rejoint Evans dans la zone des buts dès le jeu suivant.

Les Saints ont répliqué, notamment grâce à une pénalité pour avoir retenu à Murphy-Bunting. Ils ont marché jusqu’à la ligne de 44 avant d’effectuer un jeu truqué.

Kamara a capté la remise du centre et il a donné le ballon au receveur Emmanuel Sanders, qui a lancé l’objet au quart Jameis Winston. Winston a décoché une longue passe à Tre’Quan Smith, qui a franchi la zone des buts pour un majeur de 56 verges.

Ryan Succop a réussi un botté de précision de 37 verges pour créer l’égalité 13-13 à la demie.

Brees a redonné les devants aux Saints lors du troisième quart, lançant une passe de touché de 16 verges à Smith. La troupe de La Nouvelle-Orléans semblait en bonne position pour ajouter des points à leur total, mais Antoine Winfield fils a fait perdre le ballon à Jared Cook et Devin White a ramené l’objet jusqu’à la ligne de 40 des Saints.

Cinq jeux plus tard, Brady a profité de ce revirement pour lancer une passe de touché de six verges à Fournette.

Succop a procuré une avance de 23-20 aux Buccaneers avant que White vienne porter un dur coup aux Saints en interceptant une passe de Brees à l’intention d’Alvin Kamara.