Les Packers de Green Bay pouvaient s’assurer du premier rang de la Conférence nationale et d’un congé au premier tour éliminatoire, dimanche, et c’est ce qu’ils ont fait en défaisant les Bears à Chicago.

Miguel Bujold Miguel Bujold
La Presse

Les Bears (8-8) venaient de gagner leurs trois derniers matchs pour revenir dans la course aux séries, mais Aaron Rodgers et les Packers (13-3) étaient tout simplement trop forts et l’ont emporté, 35-16. Avec sa performance de quatre touchés, Rodgers s’est probablement assuré d’obtenir le troisième titre de joueur par excellence de sa carrière. Il a terminé le calendrier avec 48 passes de touché, un sommet personnel.

Les Bears allaient toutefois recevoir un cadeau des Rams de Los Angeles. La victoire de 18-7 des Rams (10-6) aux dépens des Cardinals de l’Arizona (8-8) a permis aux Bears d’obtenir la dernière place donnant accès aux éliminatoires dans la Nationale.

L’équipe de Matt Nagy prendra la direction de La Nouvelle-Orléans pour y affronter les Saints (12-4), qui ont quant à eux écrasé les Panthers (5-11), 33-7, en Caroline. Les Saints étaient privés d’Alvin Kamara et de leurs autres demis offensifs en raison de la COVID-19 pour ce match.

Les Saints ont terminé au deuxième rang de la Nationale, alors que les Seahawks de Seattle (12-4) ont fini troisièmes. Vainqueurs des 49ers de San Francisco 26-23, dimanche, les Seahawks accueilleront les Rams le week-end prochain.

Jouant sans Jared Goff, qui s’est fracturé un pouce la semaine dernière, les Rams avaient besoin d’un très bon match de la part de leur défense. Bien qu’elle ait été aidée par la blessure du quart Kyler Murray, la défense des Rams a fait son boulot, réussissant notamment quatre sacs et une interception.

Murray a amorcé la rencontre, mais a vite pris le chemin du vestiaire en raison d’une blessure à une jambe qu’il a semblé avoir aggravée. Le jeune passeur est revenu au jeu en deuxième demie, mais il n’était visiblement pas à l’aise. Il a réussi 8 de ses 11 passes pour 87 verges.

C’est l’ancien des Blue Bombers de Winnipeg Chris Streveler qui a remplacé Murray. Streveler a réussi 11 de ses 16 passes et a lancé une passe de touché, contre une interception.

Il y a deux mois, les Cardinals jouaient comme une jeune équipe en pleine ascension, mais tout s’est écroulé en deuxième moitié de saison. Ils ont été à plat pour plusieurs de leurs matchs, dont celui de dimanche, même s’ils auraient accédé aux éliminatoires avec une victoire.

À son premier départ dans la NFL, John Wolford n’a pas été mauvais. Il a touché la cible sur 22 de ses 38 passes pour des gains de 231 verges et a mené les Rams avec 56 verges au sol. La question sera maintenant de savoir si Goff sera en mesure d’affronter les Seahawks au premier tour des séries.

2000 verges pour « King Henry »

Du côté de l’Américaine, les Titans du Tennessee (11-5) sont venus à bout des Texans de Houston (4-12), 41-38, pour remporter le titre de la division Sud. Le botteur Sam Sloman leur a donné la victoire avec un placement de 37 verges alors qu’il ne restait que 4 secondes à faire au quatrième quart. Sloman remplaçait le vétéran Stephen Gostkowski (COVID-19).

La grande étoile des Titans aura toutefois été Derrick Henry une fois de plus. Le porteur de ballon a gagné 250 verges en 34 courses, ce qui lui a permis de franchir le plateau des 2000. « King Henry » a terminé sa saison avec 2027 verges et pourrait fort bien être nommé joueur offensif par excellence de la ligue en 2020.

PHOTO TROY TAORMINA, USA TODAY SPORTS

Derrick Henry

En terminant au premier rang de leur section et au quatrième de l’Américaine, les Titans se sont assurés de disputer leur match de premier tour à domicile. La mauvaise nouvelle, c’est que ce sera contre les Ravens de Baltimore (11-5), qui ont remporté une cinquième victoire de suite en déclassant les Bengals (4-11-1), 38-3, à Cincinnati.

Rappelons que les Titans avaient surpris les Ravens à Baltimore lors du deuxième tour éliminatoire l’an dernier. Les Titans ont également vaincu les Ravens plus tôt cette saison. Leur match de la semaine prochaine est le plus prometteur du premier tour.

Les Bills ne ralentissent pas

Les Dolphins de Miami (10-6) avaient la chance de poursuivre leur étonnante saison avec une victoire, dimanche, mais le défi était manifestement trop grand. Les Bills ont porté un très dur coup aux espoirs de Tua Tagovailoa et des Dolphins de participer aux éliminatoires en les rossant, 56-26, à Orchard Park.

L’exclusion des séries des Dolphins s’est confirmée lorsque les Colts d’Indianapolis (11-5) l’ont emporté, 28-14, face aux Jaguars de Jacksonville (1-15) quelques heures plus tard. Ce seront maintenant les Colts qui auront la très difficile mission d’arrêter les Bills lors du premier tour éliminatoire.

Josh Allen n’a joué que la première demie, dimanche, mais a tout de même obtenu 224 verges (18 en 25), en plus de lancer trois passes de touché. Aucun quart-arrière ne joue mieux qu’Allen actuellement, et les Bills forment l’équipe de l’heure dans la NFL.

Dans l’autre match de premier tour du côté de l’Américaine, les Browns de Cleveland (11-5) affronteront les Steelers (12-4), à Pittsburgh. Les Browns ont accédé aux éliminatoires pour la première fois depuis 2002 avec une victoire de 24-22 contre ces mêmes Steelers, dimanche. Ben Roethlisberger, T. J. Watt, Cameron Heyward et Maurkice Pouncey ont tous obtenu une journée de congé, dimanche.

Comme l’ont fait les Steelers, les Chiefs de Kansas City (14-2) ont laissé certains de leurs meilleurs joueurs de côté lors de leur dernier match de la saison, dont Patrick Mahomes et Tyreek Hill. Déjà assurés du premier rang de la conférence et d’un congé au premier tour, les Chiefs ont perdu, 38-21, face aux Chargers de Los Angeles (7-9).

Samedi 9 janvier
Colts d’Indianapolis c. Bills de Buffalo, 13 h 05
Rams de Los Angeles c. Seahawks de Seattle, 16 h 40
Buccaneers de Tampa Bay c. équipe de Washington, 20 h 15

Dimanche 10 janvier
Ravens de Baltimore c. Titans du Tennessee, 13 h 05
Bears de Chicago c. Saints de La Nouvelle-Orléans, 16 h 40
Browns de Cleveland c. Steelers de Pittsburgh, 20 h 15