Aaron Rodgers a réussi quatre passes de touché et les Packers de Green Bay ont signé le meilleur rendement dans l’Association nationale, l’emportant 35-16 devant les Bears de Chicago.

Associated Press

Invaincus à leurs six derniers matchs, les Packers (13-3) ont mérité un laissez-passer directement en deuxième ronde.

La séquence de gains a débuté contre les Bears au Lambeau Field, les Packers gagnant alors 41-25.

Chicago (8-8) prolonge quand même son parcours, résultat du revers des Cardinals de l’Arizona, contre les Rams de Los Angeles.

Les Saint vont accueillir les Bears au Superdome, le week-end prochain.

Rodgers a battu sa propre marque d’équipe pour les passes de touché en une saison, avec 48.

Lui et Peyton Manning (2004 et 2013) sont les seuls joueurs avec au moins 45 passes de touché lors de plus d’une saison. Rodgers en a complété 45 en 2011.

Dimanche, Rodgers a récolté 240 verges aériennes. À mi-chemin au deuxième quart, il a rejoint Marquez Valdes-Scantling pour une passe de touché de 72 verges. Cela a mis les Packers aux commandes pour de bon, 13-10.

Mitchell Trubisky a totalisé 252 verges de passes et a commis une interception.

Darnell Mooney a établi des sommets personnels (11 attrapés et 93 verges), mais il s’est blessé à la cheville au dernier quart.

Cairo Santos a été parfait en trois occasions de placements ; il en a réussi 27 de suite, une marque des Bears.

Saints 33 –Panthers 7

Drew Brees a lancé trois passes de touché et pour des gains aériens de 201 verges et les Saints de La Nouvelle-Orléans ont facilement défait les Panthers de la Caroline 33-7, s’assurant du deuxième rang de l’Association Nationale.

Les Saints, qui ont réussi cinq interceptions dans la rencontre, accueilleront les Bears de Chicago lors du premier tour éliminatoire, le week-end prochain.

Ty Montgomery a amassé 105 verges en 18 courses pour les Saints (12-4), qui sont devenus la première équipe à balayer les six duels contre des adversaires de la section Sud de la Nationale depuis la création de cette section, en 2002.

Les Saints ont récolté 156 verges au sol malgré l’absence d’Alvin Kamara, qui avait égalé un record de la NFL avec six touchés par la course, la semaine dernière. Kamara et Latavius Murray ont tous les deux été placés sur la liste de réserve liée à la COVID-19.

Taysom Hill a ajouté 41 verges au sol, dont un majeur de trois verges.

Le quart des Panthers Teddy Bridgewater a été laissé au bout du banc, au troisième quart, après avoir lancé sa deuxième interception dans la zone des buts. L’ancien des Saints a complété la rencontre 13 de ses 23 passes pour des gains de 176 verges avant d’être remplacé par P. J. Walker, qui a été victime de trois interceptions.

Les Panthers (5-11) devaient se débrouiller sans les services de leurs deux meilleurs porteurs de ballon, soit Christian McCaffrey et Mike Davis, en raison d’une blessure.

Seahawks 26-49ers 23

Russell Wilson a lancé deux passes de touché à Tyler Lockett au quatrième quart et les Seahawks de Seattle sont venus de l’arrière pour vaincre les 49ers de San Francisco 26-23.

Les Seahawks (12-4) avaient l’occasion de terminer au premier rang de l’Association Nationale, mais ils sont restés au troisième échelon à la suite des victoires des Saints de La Nouvelle-Orléans et des Packers de Green Bay.

Les Seahawks, qui ont conclu la campagne avec quatre victoires consécutives, accueilleront les Rams de Los Angeles, le week-end prochain.

La troupe de Seattle semblait dans le pétrin quand Jeff Wilson fils a porté l’avance des 49ers à 16-6 au quatrième quart, mais elle a répondu avec un touché de six verges de Lockett.

Les Seahawks ont forcé les 49ers à dégager et ils ont orchestré une séquence à l’attaque de 14 jeux et 85 verges. Wilson a repéré Lockett dans la zone des buts pour procurer l’avance à son équipe.

Wilson a complété la partie avec 20 passes complétées en 36 tentatives pour des gains de 171 verges. Lockett a capté 12 ballons pour des gains de 90 verges.

Alex Collins a réussi un majeur au sol de huit verges avec 1 : 49 à écouler au match, donnant les devants 26-16 aux Seahawks.

Les 49ers (6-10) étaient éliminés de la course aux séries depuis quelques semaines déjà et ils ont disputé leurs derniers matchs en Arizona en raison des restrictions liées à la COVID-19 dans leur comté en Californie.

Cardinals 7 –Rams 18

John Wolford a récolté 231 verges par la voie des airs et 56 au sol à ses débuts dans la NFL, guidant les Rams de Los Angeles vers une victoire de 18-7 contre les Cardinals de l’Arizona.

Troy Hill a retourné une interception sur une distance de 84 verges pour un touché et la défensive des Rams (10-6) a connu une autre brillante performance.

La troupe de Los Angeles a accédé aux séries pour une troisième fois en quatre ans sous la tutelle de l’entraîneur-chef Sean McVay.

Wolford s’est ressaisi après avoir lancé une interception à sa première passe en carrière et il a fourni un bel effort en remplacement de Jared Goff, qui s’est blessé la semaine dernière.

Même s’ils n’ont pas été en mesure d’inscrire un touché offensif pour un deuxième match de suite, les Rams ont mis fin à une série de deux revers et ils ont vaincu les Cardinals (8-8) pour une huitième fois consécutive.

La défensive des Rams a pavé la voie à ce gain grâce à neuf points, dont un touché de sûreté, et elle a limité les Cardinals à 214 verges totales. L’unité du coordonnateur Brandon Staley a conclu la saison au premier rang de la NFL au chapitre des points accordés (296) et des verges totales allouées (4511).

Les Cardinals ont raté les séries pour une cinquième saison de suite. Ils auraient obtenu leur laissez-passer en l’emportant face aux Rams.