(Miami) Le quart Ryan Fitzpatrick vit sa 15e saison morte de la NFL et admet qu’elle est différente des autres en raison de la pandémie de la COVID-19.

Steven Wine
Associated Press

Cependant, certaines choses n’ont pas changé. Il possède toujours l’une des barbes les plus spectaculaires du monde du sport et il s’apprête à lutter encore une fois pour son temps de jeu quand les camps commenceront.

Fitzpatrick a connu l’une de ses meilleures saisons en 2019, aidant les Dolphins à gagner cinq de leurs neuf derniers matchs, en route vers une campagne de 5-11. Malgré ses 37 ans, il a été choisi joueur le plus utile de l’équipe.

Cela n’a pas empêché les Dolphins d’utiliser leur premier choix pour repêcher un quart. Et si tout se passe comme ils le souhaitent, Tua Tagovailoa arrachera le poste de partant à Fitzpatrick dès cet automne.

Fitzpatrick, qui est le seul joueur dans la trentaine au sein de l’équipe, est habitué à devoir se battre pour chaque minute sur le terrain. Même en 2019, il a été relégué aux responsabilités de réserviste au profit de Josh Rosen pendant trois rencontres en début de campagne.

Et il a hâte de pouvoir jouer le rôle de mentor auprès de Tagovailoa, peu importe qui est le quart No 1.

« Je suis déjà passé par là, a rappelé Fitzpatrick. Je suis content de le voir arriver ici. J’ai adoré suivre ses exploits à l’université. Il sera un rouage important de cette équipe pendant de nombreuses années. Je vais faire de mon mieux pour l’aider. »

Mais attention : Fitzpatrick a la ferme intention de forcer les Dolphins à garder Tagovailoa sur le banc pendant l’ensemble de sa saison recrue.

« Je suis un gars compétitif, a insisté Fitzpatrick. Je veux être le partant. Je sais qu’il y a plusieurs facteurs à évaluer. On verra bien ce qui se passera. »

Le plaqueur Davon Godchaux, qui participait aussi à une vidéoconférence jeudi, a noté que la bataille pour le poste de quart partant reflétait les intentions de l’entraîneur Brian Flores pour chaque position.

« C’était important de repêcher Tua, a dit Godchaux. “Coach Flo” veut s’assurer qu’il y a de la compétition à chaque position. C’est ce qui permet à une équipe de passer à un niveau supérieur. »

La pandémie a toutefois compliqué le travail des Dolphins pendant la saison morte. L’équipe a embauché 11 joueurs autonomes et a repêché 12 joueurs. Ils n’ont toutefois pas encore pu rencontrer et commencer à travailler en personne avec les joueurs qui sont de retour.

« C’est difficile de ne pas voir les nouveaux, a dit Fitzpatrick. Il y a beaucoup de nouveaux visages, de jeunes. Vous voulez aller sur le terrain dès que possible pour commencer à développer une cohésion et leur permettre d’apprendre notre système de jeu. »

Fitzpatrick a aussi hâte de pouvoir travailler avec le nouveau coordonnateur offensif Chan Gailey. Les deux ont passé cinq saisons ensemble avec les Bills de Buffalo et les Jets de New York.