(Cleveland) Le centre des Browns J. C. Tretter est prudemment optimiste qu’il y ait une saison de la NFL ou à tout le moins une version de celle-ci. Il n’est pas certain de quand elle commencera, par contre.

Tom Withers
Associated Press

Président nouvellement élu de l’Association des joueurs de la NFL, Tretter a déclaré que la pandémie amène tellement d’inconnu qu’on ne peut pas prédire quand le football sera de retour ni à quoi il ressemblera.

« Il s’agit d’une maladie de contact et nous pratiquons un sport de contact », a dit Tretter lors d’une vidéoconférence Zoom, mardi.

Élu par ses pairs quelques jours seulement avant que la pandémie ne stoppe le monde du sport, en mars, Tretter a déclaré qu’il se concentrait uniquement sur la santé des joueurs de la ligue, qui sont restés en contact de façon virtuelle.

Tretter est encouragé par le fait que certaines équipes ont rouvert leurs installations, mais il a reconnu qu’il y avait une « longue liste d’obstacles » à franchir avant que les joueurs puissent se regrouper en vue de la saison, le cas échéant.

Diplômé de Cornell en relations industrielles, Tretter a eu un rôle important dans des discussions allant du calendrier aux joueurs avec des conditions médicales préexistantes, entre autres dossiers.

Tout est un sujet à aborder. Au sommet de la liste, pour Tretter : le bien-être des joueurs, face à un adversaire impitoyable et invisible.

« Il n’y a pas de mauvaise idée. Vous devez en quelque sorte sortir des sentiers battus, a déclaré Tretter, interrogé sur le scénario que des joueurs portent des protecteurs faciaux modifiés, comportant du matériel chirurgical. Ça ne va pas nécessairement se réaliser, mais il faut l’explorer. »

Tretter a dit que le syndicat organise des conférences téléphoniques aux deux semaines, pour répondre aux questions et préoccupations des joueurs et de leurs conjointes.

Pour que les joueurs soient en confiance à l’extérieur de leur domicile, Tretter a dit qu’il faudra que toutes les précautions aient été prises pour minimiser les risques d’infection.

« La façon dont cette chose se transmet est par contact, et c’est la nature de ce que nous faisons, a dit Tretter, 29 ans.

Nous avons des interactions au stade, à l’entraînement, à la salle de musculation, à la salle des repas. Il y a une longue liste de choses auxquelles penser à propos de comment rendre cet environnement sécuritaire. »