(New York) La Ligue professionnelle de football américain (NFL) a prolongé mercredi de deux semaines la période d’entraînements à distance de ses joueurs durant l’actuelle présaison, repoussant une ouverture possible des centres d’entraînement au vendredi au 29 mai au plus tôt.

Agence France-Presse

L’instance et le syndicat des joueurs s’étaient mis d’accord le mois dernier sur une « présaison virtuelle » en raison de la pandémie de coronavirus, qui a mis sous cloche le sport mondial depuis deux mois et a forcé une large partie des États-Unis à se confiner.

Ces dernières semaines, les équipes ont ainsi pu organiser des séances par vidéoconférence quatre jours par semaine, jusqu’à quatre heures par jour.

La NFL a donné des directives aux franchises la semaine dernière pour que le personnel administratif et les autres employés réinvestissent à partir de ce vendredi leurs locaux.

En revanche elle n’autorisera pas la réouverture des centres d’entraînement aux joueurs tant que les autorités locales et gouvernementales n’auront pas assoupli les mesures de confinement. En prolongeant cette interdiction d’accès jusqu’au 29 mai au moins, l’instance espère pouvoir la lever en juin.

En temps normal, les joueurs débutent leur préparation dans les installations de leur équipe en mai, en vue des stages d’entraînement de présaison en juillet.  

Pour l’heure, la NFL a décidé de maintenir le coup d’envoi de sa saison le 10 septembre, qui sera donné par les champions en titre, Kansas City Chiefs, qui recevront les Houston Texans.