(Kansas City) Dans la salle d’entrevue improvisée tout juste à l’extérieur du Hard Rock Stadium à Miami, le plaqueur Chris Jones des Chiefs de Kansas City s’est adressé en criant à son coéquipier Frank Clark et lui a promis que le Super Bowl qu’ils venaient tout juste de gagner ensemble ne seraient pas leur dernier.

Dave Skretta
Associated Press

L’aventure vers un deuxième championnat consécutif va commencer à domicile. Et les amateurs de football à travers le pays auront de nombreuses opportunités d’évaluer leur progression.

Plutôt anonymes et générant plus d’indifférence qu’autre chose il y a moins de dix ans, les Chiefs sont aujourd’hui devenus un élément central du calendrier de la Ligue nationale de football, dévoilé jeudi.

Le Québécois Laurent Duvernay-Tardif et les Chiefs vont célébrer leur premier championnat en cinq décennies en accueillant les Texans de Houston lors du match inaugural de la saison 2020, le jeudi 10 septembre.

PHOTO GRAHAM HUGHES, LA PRESSE CANADIENNE

Laurent Duvernay-Tardif avec une sculpture de glace du trophée Lombardi, en février dernier

Ça n’arrête pas là. Pour une deuxième année d’affilée, les Chiefs disputeront cinq de leurs matchs lors des heures de grande écoute, le maximum autorisé, et livreront bataille à des champions de sections en titre lors de trois de leurs quatre premières parties.

« Nous avons la chance d’affronter quelques-unes des grandes équipes de cette ligue », a déclaré l’entraîneur-chef Andy Reid dans un communiqué.

« Je sais que notre organisation et nos partisans sont excités par ces défis. Nous avons hâte de hisser la bannière de la conquête du Super Bowl, et à tout ce qui vient avec la défense de notre titre lors de la saison 2020. »

Le duel contre Houston recèle un certain mystère parce qu’il s’agira d’une autre confrontation entre les quarts Patrick Mahomes, des Chiefs, et Deshaun Watson, des Texans.

PHOTO MARK J. REBILAS, USA TODAY SPORTS

Deshaun Watson (4)

Ce sera aussi la première occasion pour les Texans de venger un gênant effondrement lorsqu’ils ont laissé filer une avance de 24-0 en route vers un revers de 51-31 lors des plus récentes séries éliminatoires.

Après avoir rendu visite aux Chargers de Los Angeles, les Chiefs vont traverser le pays pour ce qui pourrait être le match phare de toute la saison, à Baltimore face aux Ravens.

Un rendez-vous que presque tous les amateurs attendaient — et espéraient probablement — pour le match de championnat de l’Association américaine l’année dernière.

Ce sera une bataille entre Mahomes, le joueur le plus utile à son équipe en 2018, et le quart Lamar Jackson, qui lui a succédé à ce titre en 2019 — un duel entre le meilleur bras de la ligue contre, possiblement, les meilleures jambes.

Les deux formations ont croisé le fer le 22 septembre 2019 dans un match que les Chiefs ont gagné 33-28, et lors duquel les deux équipes ont accumulé 955 verges et réussi 56 premiers jeux. Le genre de duel explosif à prévoir entre ces deux clubs.

Le Chiefs seront ensuite de retour au Arrowhead Stadium pour faire face aux Patriots, qui entameront l’ère après-Tom Brady, suivi d’un match du jeudi soir à Buffalo et d’un duel contre les Panthers de la Caroline, un dimanche soir.

PHOTO CHARLIE RIEDEL, AP

Le Arrowhead Stadium de Kansas City

Si ces deux sorties nocturnes ne servent pas à attirer un grand nombre d’auditeurs, ça risque d’être différent lors des semaines 12 et 15.

Dans le premier cas, les Chiefs s’envoleront vers Tampa Bay, où les Buccaneers compteront non seulement sur Brady et l’ailier rapproché Rob Gronkowski — sorti de la retraite — mais aussi sur deux spectaculaires receveurs de passes en Chris Godwin et Mike Evans.

Dans le deuxième cas, les amateurs pourraient assister à un aperçu du Super Bowl alors que les Chiefs se rendront à La Nouvelle-Orléans pour se mesurer aux Saints. Ce serait la première fois que Mahomes et Drew Brees s’affrontent.

« Chaque fois que se présente l’occasion de jouer contre quelques-uns des plus grands joueurs de l’histoire, je vois ça comme un grand défi », a déclaré le maraudeur Tyrann Mathieu après le dévoilement du calendrier.

Mathieu est l’un de ceux, parmi les joueurs des Chiefs, ayant ouvertement parlé d’un deuxième titre de suite.

À la suite de son triomphe au Super Bowl, l’organisation s’est entendue avec presque tous les joueurs susceptibles de réclamer l’autonomie. Elle a aussi ajouté des éléments qui pourraient s’avérer très utiles, notamment le demi offensif Clyde Edwards-Helaire, qui cadre parfaitement avec le système de jeu des Chiefs, lors du repêchage.

« Vous savez que vous allez obtenir le meilleur effort de chacune des équipes », a fait remarquer Mahomes en faisant allusion aux formations adverses.

« De notre côté, nous avons vu ce que les autres clubs de notre section ont commencé à faire, et nous comprenons qu’ils tentent de lutter contre nous et de nous ravir la couronne. C’est donc à nous de nous améliorer afin de jouer notre meilleur football quand ça deviendra nécessaire. »