La NFL déplace ses cinq matchs prévus à Londres et à Mexico cette saison dans des stades aux États-Unis en raison de la pandémie de coronavirus. Les cinq matchs de la saison régulière se joueront dans les stades des équipes hôtes.

FOOTBALL-NFL-MATCHS-INTERNATIONAUX
Associated Press

Deux matchs à domicile des Jaguars de Jacksonville étaient planifiés au stade de Wembley à Londres et deux au nouveau stade de Tottenham, avec les Falcons d’Atlanta et les Dolphins de Miami comme équipes hôtes. Les Cardinals de l’Arizona devaient pour leur part être l’équipe à domicile pour le match au stade Azteca de Mexico.

PHOTO D’ARCHIVES PAUL CHILDS, ACTION IMAGES VIA REUTERS

Les cinq matchs que des équipes de la NFL devaient disputer à Mexico et à Londres en 2020 resteront aux États-Unis en raison de la pandémie mondiale, qui empêche les déplacements. Le stade Wembley de Londres avant le match entre les Texans de Houston et les Jaguars de Jacksonville le 3 novembre 2019.

Les adversaires n’ont pas encore été annoncés.

La NFL a annoncé dans un communiqué que « pour que toute la saison se joue dans les stades des équipes de la NFL selon des protocoles uniformes axés sur le bien-être des joueurs, du personnel et des amateurs […] le commissaire Roger Goodell a pris cette décision après consultation avec nos équipes, les différents paliers de gouvernement, l’Association des joueurs de la NFL, les autorités médicales et les partenaires internationaux. »

La NFL organise des matchs de sa saison régulière à Londres chaque année depuis 2007. Depuis 2013, les Jaguars y ont accueilli un match par saison.

« Bien que les nombreux amateurs de la NFL à Londres, au Royaume-Uni et en Europe seront évidemment déçus par cette nouvelle, c’est vraiment la bonne décision pour assurer la sécurité de toutes les personnes impliquées dans le sport, a reconnu le maire de Londres, Sadiq Khan. Je sais que la NFL reste pleinement engagée à Londres et j’ai hâte d’accueillir les équipes de la NFL dans la capitale en 2021. »

Mexico a organisé un match de saison régulière en 2016, 2017 et 2019.

« Après une analyse approfondie, nous pensons que la décision de jouer tous nos matchs au pays cette saison est la bonne pour nos joueurs, nos clubs et tous nos partisans aux États-Unis, au Mexique et au Royaume-Uni, a expliqué Christopher Halpin, vice-président exécutif de la NFL. Nous apprécions grandement le soutien de nos partenaires gouvernementaux et des stades au Mexique et au Royaume-Uni, qui sont tous d’accord avec cette décision, et nous avons hâte de revenir pour les matchs dans les deux pays au cours de la saison 2021. »

La ligue devrait publier son calendrier complet jeudi soir et prévoit s’y conformer, bien que des discussions soient en cours sur les différents scénarios pour se prémunir de la pandémie de la COVID-19.