(Los Angeles) La Ligue professionnelle de football américain (NFL) envisage une « saison normale commençant à l’heure », en dépit de la pandémie de coronavirus qui a mis à l’arrêt les compétitions sportives dans le monde ces dernières semaines, a déclaré mardi son vice-président, Jeff Pash.

Agence France-Presse

« Toute notre attention est portée sur le déroulement d’une saison normale et traditionnelle, commençant à l’heure, avec des matchs joués en présence des supporters, dans nos stades habituels », a déclaré Jeff Pash, lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes.  

Le début de la saison NFL est programmé le 10 septembre. Jeff Pash a déclaré que les responsables de son instance étaient encouragés à croire en ce scénario, sur la base de prévisions d’experts sur la propagation de l’épidémie aux États-Unis.  

« Il reste encore quelques mois entre maintenant et le début de notre saison. Notre conviction, et les informations dont nous disposons font que nous continuons à nous concentrer sur le démarrage de la saison à l’heure et sur son déroulement normal », a-t-il insisté.

Reste que la préparation d’une saison NFL est longue, avec des camps d’entraînement démarrant généralement en juillet, suivis à partir de mi-août d’une présaison consistant en des matchs amicaux.  

La Ligue a limité le 14 mars les déplacements des joueurs et du personnel des clubs, leur ordonnant de fermer leurs installations, conformément aux recommandations des autorités sanitaires.  

Le prochain gros rendez-vous pour la NFL est sa draft, la bourse annuelle de joueurs universitaires, prévue à partir du 23 avril et qui sera retransmise à la télévision, sans la présence du public.