(Los Angeles) L’ancien quarterback Joe Montana, quadruple vainqueur du Super Bowl avec les San Francisco 49ers, a estimé jeudi que les Patriots de la Nouvelle-Angleterre avaient commis une erreur en laissant la superstar de la NFL Tom Brady partir pour les Tampa Bay Buccaneers.

Agence France-Presse

Je ne sais pas ce qui s’est passé chez eux, mais quelqu’un a fait une erreur. Je ne comprends toujours pas comment la Nouvelle-Angleterre l’a laissé partir.

Joe Montana, cité par le quotidien USA Today.

Brady, qui aura 43 ans avant le début de la saison prévu début septembre, a signé un contrat de deux ans avec les Buccaneers après 20 ans années et 6 titres obtenus avec les Patriots. Une dynastie bâtie avec l’entraîneur Bill Belichick.

Pour Montana, qui lui aussi a quitté son club de toujours des 49ers pour jouer deux dernières saisons avec Kansas City, une des explications à ce départ est que « Brady veut le contrôle » pour construire une équipe autour de lui.  

Un rôle plus influent dans l'organisation des Bucs ?

« Je ne sais pas ce que Tampa Bay lui a promis, mais à un moment donné, vous n’êtes qu’un joueur. Vous pouvez essayer d’obtenir ce que vous pouvez et de faire ce que vous voulez, mais au final, vous n’êtes pas en haut de la hiérarchie quand il s’agit d’embaucher des gens, de licencier des gens et tout ça », a-t-il développé.  

« D’après ce que j’ai compris, il cherche simplement à mieux contrôler l'offensive » de sa future équipe, a encore supposé Montana, 63 ans, qui a remporté le Super Bowl avec les 49ers en 1981, 1984, 1988, 1989, et était une des idole d’enfance de Brady.

Ce dernier a fait le choix d’un nouveau départ à Tampa Bay, comme Montana l’avait fait à Kansas City, sans parvenir à remporter un 5e Super Bowl. Peyton Manning en revanche, avait quitté Indianapolis pour Denver, avec un 2e titre au bout.  

« Cela vous apporte une nouvelle excitation, dans une certaine mesure, parce que ce ne sera pas le même vieux trajet pour rejoindre le même vestiaire que vous fréquentiez depuis tant d’années, en croisant les même personnes à chaque fois », a expliqué Montana.