À moins d’une énorme surprise, la carrière de Quan Bray avec les Alouettes n’aura duré qu’une seule saison. Le receveur de 26 ans a été arrêté dans un véhicule qui contenait 157 livres de marijuana, mercredi, à El Paso au Texas.  

Miguel Bujold Miguel Bujold
La Presse

Bray, le joueur de ligne offensive Greg Robinson et une troisième personne ont été arrêtés par la police et ont été accusés de possession de marijuana dans le but d’en faire la distribution. Bray et Robinson, qui a été le deuxième choix au total du repêchage de la NFL en 2014, ont joué ensemble à l’Université d’Auburn.

Les Alouettes ont publié un communiqué, jeudi après-midi.  

« Les Alouettes de Montréal ont été informés de l’arrestation du receveur Quan Bray, hier (mercredi) soir, ainsi que des circonstances dans lesquelles le tout s’est déroulé. Nous sommes dans le processus d’amasser le plus d’information possible et nous prenons cette situation très au sérieux. Nous envisageons de prendre une décision définitive le plus rapidement possible. L’organisation n’émettra aucun autre commentaire pour l’instant. »

Bray avait signé un contrat avec les Alouettes il y a un peu moins d’un an. Son histoire personnelle avait beaucoup fait parler, l’été dernier. La mère de Bray, Tonya Bray, a été assassinée par le père du joueur, Jeffery Jones, en 2011. L’ailier espacé avait raconté cette sordide histoire à La Presse.

S’il est reconnu coupable des accusations qui pèsent contre lui, Bray pourrait être passible de 20 ans de prison. Il serait donc extrêmement étonnant qu’il puisse jouer au football professionnel à nouveau, du moins à court terme.

Quelques heures avant la sortie de la nouvelle concernant Bray, mercredi, le directeur général des Alouettes, Danny Maciocia, avait rencontré les journalistes pour discuter du retour de Tyrell Sutton avec l’équipe. Lorsqu’on a demandé au DG à quelle ou quelles positions il souhaitait ajouter un ou des joueurs avant le début du camp d’entraînement de l’équipe en mai, il avait mentionné la position de receveur.  

Maciocia ne se doutait pas au moment qu’il allait apprendre que l’un de ses principaux receveurs s’était fait arrêter avec 157 livres de marijuana dans le véhicule qu’il conduisait.  

Les Alouettes n’auraient peut-être pas libéré DeVier Posey si l’arrestation de Bray était survenue quelques semaines plus tôt. Les trois principaux receveurs américains de l’équipe sont actuellement Eugene Lewis, B. J. Cunningham et Jake Wieneke.

En 15 matchs la saison dernière, Bray a capté 58 passes pour 818 verges de gains et a marqué 6 touchés. Il a également été utilisé sporadiquement comme spécialiste des retours de bottés.