(Cleveland) Les Browns de Cleveland tenteront d’obtenir leur laissez-passer pour les séries malgré la perte de quatre receveurs, leur secondeur partant et son remplaçant en raison d’un test positif à la COVID-19 et le traçage de contacts subséquent.

La Presse Canadienne

Le duel contre les Jets de New York (1-13) aura lieu dimanche comme prévu, selon un porte-parole de la NFL.

La nouvelle survient alors que les Browns se préparent à gagner New York et qu’ils tentent d’accéder aux séries pour une première fois depuis 2002.

Le secondeur partant B. J. Goodson a été le premier à avoir été placé sur la liste de réserve liée à la COVID-19 en raison d’un test positif. Les Browns ont ensuite complété le traçage des contacts et les receveurs Jarvis Landry, Rashard Higgins, Donovan Peoples-Jones et KhaDarel Hodge ont été ajoutés à cette liste, les excluant donc du match de dimanche.

Le secondeur recrue Jacob Phillips, qui aurait pu remplacer Goodson comme partant, a aussi été rayé de la formation.

Ces pertes laissent le quart Baker Mayfield sans la plupart de ses meilleures cibles. Landry mène les Browns avec 67 attrapés pour des gains de 789 verges, en l’absence d’Odell Beckham fils, qui s’est blessé au genou le 25 octobre.

Selon les règles de la NFL, tout joueur recevant un test de dépistage positif doit rester à l’écart pendant au moins 10 jours avant d’être admissible à un retour. Évidemment, tout cela dépend aussi de la santé du joueur. Goodson pourrait également rater l’affrontement du 3 janvier, contre les Steelers de Pittsburgh.

Les Browns (10-4) ont intégré dans la formation les receveurs Ja’Marcus Bradley et Derrick Willies ainsi que le secondeur Montrel Meander.

Les Browns ont aussi reçu une bonne nouvelle alors que le bloqueur à gauche recrue Jedrick Wills a réintégré la formation après avoir été placé sur la liste de réserve jeudi, en raison d’un contact étroit avec une personne ne faisant pas partie de l’équipe. Wills n’a jamais été déclaré positif.

Après avoir appris les résultats du test de Goodson, les Browns ont retardé le vol qui devait les transporter à New York, samedi, afin d’effectuer un traçage de contacts. L’équipe devait s’envoler à 14 h 45. Toutefois, les joueurs sont restés à domicile le temps de compléter le processus de traçage.

Goodson a fait du bon travail pour solidifier le groupe de secondeurs des Browns, après que l’équipe eut décidé de laisser aller les vétérans Joe Schobert et Christian Kirksey. Goodson a réussi 91 plaqués (dont 59 en solo) et deux interceptions en plus d’amener du leadership pour l’entraîneur-chef Kevin Stefanski.

« Il est assurément le leader émotif de la défensive, a déclaré Stefanski à propos de Goodson, plutôt en décembre. Tu l’entends avant de le voir. Il unit les gars à l’entraînement et pendant les matchs. Il réussit de gros jeux pendant les parties. »

Avec les pertes de Goodson et Phillips, le secondeur Mack Wilson devrait prendre part à plus de jeux après avoir été laissé sur les lignes de côté la semaine dernière.

Wills est quant à lui un élément important d’une ligne offensive qui a été amputée de quelques joueurs, dernièrement.

Le garde à droite Wyatt Teller ratera un deuxième match consécutif à cause d’une entorse à une cheville. Le joueur recrue Nick Harris effectuera son premier départ à la place de Teller.

Les Browns ont aussi perdu pour le reste de la saison, les services du polyvalent joueur de ligne Chris Hubbard, blessé à un genou dans une victoire contre les Giants de New York.

Les Browns sont sur le point de mettre fin à la plus longue disette active de la NFL sans participer aux séries. Ils se qualifieraient grâce à une victoire, dimanche, et une défaite des Colts d’Indianapolis, des Dolphins de Miami ou des Ravens de Baltimore.

À l’instar de nombreuses formations de la NFL, les Browns ont été touchés par plusieurs cas de coronavirus pendant une bonne partie de la saison.

Le joueur défensif vedette Myles Garrett a raté deux parties après avoir contracté le virus. La semaine dernière, il a admis qu’il était encore ennuyé par des effets résiduels de la maladie et qu’il continuait de se soumettre à des traitements respiratoires.

-Par Tom Withers, The Associated Press