(East Rutherford) Baker Mayfield a orchestré deux séquences offensives de 95 verges et les Browns de Cleveland ont défait les Giants de New York 20-6, dimanche soir.

Dennis Waszak fils
Associated Press

Mayfield a été efficace pendant toute la soirée, aidant les Browns (10-4) à retrouver le chemin de la victoire après avoir perdu 47-42 contre les Ravens de Baltimore, lundi soir. Il a complété 27 de ses 32 passes pour des gains de 297 verges et il a lancé une passe de touché à Jarvis Landry et à Austin Hooper.

Nick Chubb a ajouté un majeur au sol d’une verge au troisième quart, permettant aux Browns de devenir la première équipe de la NFL cette saison à réussir deux séries à l’attaque de 95 verges qui se sont conclues par un touché.

La formation de Cleveland est en très bonne position pour mettre fin à une disette de 17 ans sans participer aux séries éliminatoires, la plus longue encore active dans la NFL. Elle a aussi égalé son sommet au chapitre des victoires depuis le retour de l’équipe en 1999.

Les Browns ont aussi porté un dur coup aux chances des Giants (5-9) de participer aux séries. Colt McCoy, qui a amorcé 21 matchs pour les Browns de 2010 à 2013, n’a pas été en mesure d’établir son rythme.

McCoy a vu 19 de ses 31 passes être saisies pour des gains de 221 verges. Les New-yorkais accusent un match de retard derrière l’Équipe de football de Washington pour le sommet de la section Est de l’Association Nationale.

La première séquence offensive des Giants s’est arrêtée à la ligne de huit après que McCoy eut raté sa cible, Evan Engram, dans la zone des buts. La troupe de New York a rapidement amené ses unités spéciales, mais elle a tenté une feinte. Le teneur Riley Dixon n’a pas rejoint le centre Nick Gates pour le majeur.

Les Giants ont tout de même inscrit les premiers points du match quand Graham Gano a réussi un botté de précision de 37 verges.

Les Browns ont par la suite ouvert la machine. Mayfield a lancé une passe de touché de deux verges à Hooper, au deuxième quart. Il a ensuite conjugué ses efforts à ceux de Landry pour un majeur de deux verges alors qu’il ne restait que 21 secondes à écouler à la demie.

Chubb a mis le duel hors de portée des Giants alors qu’il restait 12:53 à faire.