(Inglewood) Sam Darnold a amassé 207 verges aériennes et les Jets de New York ont signé une première victoire cette saison en défaisant les Rams de Los Angeles 23-20, dimanche.

Associated Press

Frank Gore a réussi un touché au sol et il a capté une importante passe en troisième essai alors qu’il ne restait que 2 : 05 à écouler au match.

Les Jets (1-13) ont mis fin à la plus longue séquence de défaites de leur histoire. Il n’y aura donc pas une troisième saison de 16 défaites dans l’histoire de la NFL.

L’entraîneur-chef Adam Gase a obtenu une première victoire cette année, même s’il a presque vu ses Jets laisser filer une avance de 17 points en deuxième demie. La défensive des New-yorkais a stoppé les Rams avec 3 : 54 à jouer avant que Darnold rejoigne Gore pour sceller l’issue de la rencontre.

Les Jets ont possiblement ruiné leurs chances de mettre la main sur le premier choix au total parce que les Jaguars de Jacksonville (1-13) détiennent le bris d’égalité en raison de la force globale de leur calendrier.

Darnold, le quart de troisième année des Jets, a eu l’air à son aise à son premier match dans le sud de la Californie, où il est né. L’ancien quart des Trojans de l’Université USC a complété 22 de ses 31 passes, dont une pour un touché.

Les Jets menaient 13-3 à la demie, limitant les Rams à 97 verges totales. La troupe de New York a accentué son avance à 20-3 à mi-chemin au troisième quart.

Sam Ficken a réussi trois bottés de précision pour les Jets, qui montraient la pire attaque de la NFL et qui n’a récolté que 289 verges contre la meilleure défensive de la ligue. Ils ont toutefois inscrit suffisamment de points.

Des neuf équipes de l’histoire de la NFL à avoir amorcé la campagne avec un dossier de 0-13, les Jets sont les quatrième à avoir gagné à la 15e semaine d’activités.

Eagles 26 - Cardinals 33

Kyler Murray a établi un sommet personnel en amassant 406 verges de gains aériens, le receveur DeAndre Hopkins a récolté 169 verges de gains et a réussi un attrapé spectaculaire pour un touché et ils ont aidé les Cardinals de l’Arizona à vaincre les Eagles de Philadelphie 33-26.

Les Cardinals (8-6) ont gagné un deuxième match de suite, alors qu’ils visent une première participation aux éliminatoires depuis 2015. Ils occupent le troisième rang de la section Ouest de la Nationale derrière les Rams de Los Angeles et les Seahawks de Seattle, ainsi que le septième et dernier échelon donnant accès aux éliminatoires dans la Nationale.

Les Eagles (4-9-1) accusaient un retard de 16-0 au premier quart, mais ils ont réussi à créer l’égalité 26-26 au troisième quart après un touché du quart Jalen Hurts sur une course de sept verges.

Les Cardinals ont répliqué avec le touché qui a fait la différence, celui de Hopkins grâce un bel attrapé sur un jeu de 20 verges. Le demi de coin Michael Jacquet semblait bien le couvrir, mais Hopkins a réussi à maîtriser le ballon et l’a tenu avec une seule main alors qu’il tombait dans la zone des buts.

Murray a complété 27 de ses 36 passes pour trois touchés contre une interception.

Hurts, qui effectuait un deuxième départ en carrière, a été 24-en-44 pour 338 verges de gains et trois majeurs. Il a connu de bons moments, mais les Eagles n’ont pas été en mesure de marquer des points lors de leurs deux dernières possessions.