(Cleveland) Justin Tucker a réussi un placement de 55 verges alors qu’il ne restait que deux secondes à écouler à la rencontre et les Ravens de Baltimore ont battu les Browns de Cleveland 47-42, lundi soir, dans un festival offensif.

Tom Withers
Associated Press

Tucker, qui avait réussi 70 placements consécutifs de moins de 40 verges avant de rater une tentative la semaine dernière, avait assez de force pour ajouter quelques verges à son botté de précision.

Lamar Jackson a quitté le match temporairement, mais il est revenu au jeu à temps pour lancer une passe de touché de 44 verges à Marquise Brown et pour mettre la table pour le placement de Tucker.

Les Ravens (8-5) avaient besoin d’une victoire pour rester dans la course aux séries dans l’Association Américaine. Ils montrent la même fiche que les Dolphins, pour le dernier rang donnant accès aux séries, mais la troupe de Miami détient actuellement le bris d’égalité.

Il s’agit d’une défaite difficile pour les Browns (9-4), qui avaient effacé un retard de 14 points pour prendre les devants en l’absence de Jackson.

Les Browns ont eu une dernière occasion de l’emporter après le botté de Tucker, mais leur série de latérales s’est terminée hors des limites du terrain pour un touché de sûreté.

Les deux meilleures attaques au sol de la NFL ont totalisé neuf touchés par la course, égalant un record de la ligue établi en 1922.

Jackson a réussi deux majeurs au sol pour transporter son équipe, qui a récemment été affectée par une éclosion de COVID-19.

Alors que les Ravens tiraient de l’arrière 35-34, Jackson a quitté le vestiaire après que le quart substitut Trace McSorley eut subi une blessure à la jambe en glissant sur le terrain.

Jackson, qui avait récemment raté un match en raison de la COVID-19, a indiqué qu’il a reçu quelques fluides dans le vestiaire et qu’il s’étirait quand il a vu McSorley se blesser.

« Je m’étire et soudainement, je me dis que je dois aller sur le terrain, a mentionné Jackson. C’était un quatrième essai et les gars réalisaient de bons attrapés. Quand je l’ai vu se blesser, j’ai tout de suite quitté le vestiaire. »

En quatrième essai et cinq verges à franchir, Jackson s’est déplacé vers sa droite et il a repéré Brown seul au milieu du terrain. Le receveur s’est facilement distancé des joueurs défensifs des Browns.

Baker Mayfield a toutefois assuré la réplique. Il a orchestré une séquence offensive de 75 verges qui s’est conclue par une passe de touché de 22 verges à Kareem Hunt, avec 64 secondes à jouer.

Jackson a ensuite montré pourquoi il était une vedette.

Joueur le plus utile de la NFL l’an dernier, Jackson a complété deux passes consécutives au demi inséré Mark Andrews, allant chercher 28 verges pour placer les Ravens en position pour tenter un botté de précision.

« C’est une très bonne équipe de football qui a beaucoup de cœur, a affirmé l’entraîneur-chef des Ravens, John Harbaugh. Ce match va entrer dans l’histoire. Nos gars y ont cru et parfois, c’est tout ce que ça prend. »

Mayfield a complété 28 de ses 47 passes pour des gains aériens de 343 verges. Il a lancé deux passes de touché et une interception en plus d’ajouter un touché au sol.