(Philadelphie) Jalen Hurts a fourni bien plus qu’une étincelle aux Eagles de Philadelphie. Il est allé chercher une victoire.

Associated Press

Hurts a parcouru 106 verges au sol, il a amassé 167 verges aériennes et un touché et les Eagles ont surpris les Saints de La Nouvelle-Orléans 24-21, dimanche.

Miles Sanders a ajouté 115 verges au sol et deux majeurs, aidant les Eagles (4-8-1) à mettre fin à une séquence de quatre revers. Ils sont restés dans la course au premier rang de la section Est de l’Association Nationale.

Les Saints (10-3) avaient gagné leurs neuf dernières parties et ils montraient un dossier de 8-0 lors des deux dernières saisons lorsque le quart Drew Brees manquait à l’appel. Cette défaite a fait glisser les Saints au deuxième rang de la Nationale, derrière les Packers de Green Bay.

Hurts a complété 17 de ses 30 passes à son premier départ en carrière en remplacement de Carson Wentz. Il a échappé le ballon au quatrième quart, mais son équipe a tenu le coup.

Le finaliste au trophée Heisman en 2019 a amorcé la campagne comme troisième quart des Eagles. Il a été élevé au rôle de substitut lors de la deuxième semaine d’activités et il a pris quelques remises jusqu’à ce que Wentz soit laissé au bout du banc dimanche dernier.

Taysom Hill a vu 28 de ses 38 passes être captées pour des gains de 291 verges. Il a lancé deux passes de touché, une interception et il a été victime de cinq sacs.

Sanders s’est détaché de ses couvreurs pour un touché de 82 verges et deuxième quart, procurant une avance de 17-0 aux Eagles.

Falcons 17 – Chargers 20

Michael Badgley a réussi un placement de 43 verges alors qu’il ne restait plus de temps au cadran, et les Chargers de Los Angeles sont venus de l’arrière pour vaincre les Falcons d’Atlanta 20-17.

Les Chargers ont pris possession du ballon à leur ligne de 26 verges après que Michael Davis eut intercepté une passe de Matt Ryan vers Calvin Ridley.

Le quart Justin Herbert a complété une passe de 15 verges à Hunter Henry et une autre de 25 verges à Tyron Johnson, pour placer Badgley à distance de frappe pour un placement décisif.

Après une course d’une verge de Kalen Ballage, Badgley a botté le ballon entre les poteaux pour son deuxième placement décisif en carrière.

Herbert a lancé 44 passes et en a complété 36 pour des gains de 243 verges, avec deux touchés et une interception. Austin Ekeler a ajouté 146 verges de gain à partir de la ligne de mêlée – 79 au sol, 67 par la passe – pour aider les Chargers (4-9) à mettre fin à une série de deux défaites.

De son côté, Ryan a complété 21 passes en 32 tentatives pour des gains de 224 verges. Il a lancé une passe de touché, à Ridley, mais a également été victime de trois interceptions.

En plus de marquer un touché, Ridley a amassé 124 verges grâce à huit attrapés, et il a franchi le cap des 1000 verges en saison.

Les Falcons (4-9) ont disputé ce match en l’absence de quatre joueurs réguliers, incluant l’ailier espacé étoile Julio Jones.

Packers 31 - Lions 24

Aaron Rodgers a rompu une égalité en marquant un touché et a contribué à trois autres avec son bras pour permettre aux Packers de Green Bay de vaincre les Lions de Detroit 31-24.

La victoire des Packers (10-3) et le revers des Vikings du Minnesota aux mains des Buccaneers de Tampa Bay plus tôt en journée, les assure de terminer au premier rang dans la section Nord de l’Association nationale pour une deuxième saison consécutive.

De plus, ce gain, combiné à la défaite des Saints de La Nouvelle-Orléans face aux Eagles de Philadelphie, place les Packers au premier rang du classement général dans l’Association nationale.

Les deux formations affichent des fiches similaires mais les Packers ont vaincu les Saints plus tôt cette saison.

Les Lions (5-8) ont été les premiers à s’inscrire au tableau et ont créé l’égalité vers la fin du deuxième quart. Toutefois, ils ont été incapables de stopper Rodgers.

Rodgers a complété ses huit premières passes du match pour des gains de 119 verges et deux touchés. Il a complété sa journée de travail avec 26 passes réussies en 33 tentatives pour des gains de 290 verges.

Il a évité les interceptions pour un troisième match d’affilée tandis que sa course de six verges permettait aux Packers de se donner une avance de 21-14. Il s’agissait de son 30 majeur en carrière, effaçant du coup le record d’équipe de Tobin Rote.

L’ailier espacé Davante Adams a également réalisé un record d’équipe en captant une passe de touché dans un huitième match consécutif, transformant une courte de passe de Rodgers en un jeu productif de 56 verges.

Don Huston, un membre du Temple de la renommée, avait connu deux séquences de sept matchs avec au moins un touché durant les années 40.

Les Lions ont terminé la rencontre sans leur quart Matthew Stafford, blessé aux côtes au quatrième quart.

Washington 23 - 49ers 15

Les recrues Chase Young et Kamren Curl ont tous deux réussi un touché défensif et l’Équipe de football de Washington a vaincu les 49ers de San Francisco 23-15, dimanche.

L’Équipe de football de Washington (6-7) a gagné ses quatre dernières parties et elle s’est hissée au premier rang de la section Est de l’Association Nationale.

La formation de Washington peut remercier sa jeune et impressionnante défensive pour cette victoire. Elle a pris les devants 13-7 avant la demie quand Young a récupéré un échappé et qu’il a ramené le ballon sur une distance de 47 verges pour un majeur.

Curl a offert un autre touché à Washington lors du dernier jeu du troisième quart. Il a intercepté une passe de Nick Mullens et il a couru sur une distance de 76 verges pour porter la marque à 23-7.

Chase a été le deuxième choix au total lors du dernier repêchage de la NFL tandis que Curl a été sélectionné en septième ronde.

La troupe de Washington est la première équipe à obtenir deux touchés défensifs de la part de deux recrues dans un même match depuis les Rams de St. Louis, en 2013.

L’affrontement était disputé en Arizona en raison des restrictions liées à la COVID-19 dans le comté de Santa Clara. Les 49ers (5-8) ont perdu cinq de leurs six dernières parties.

Les 49ers se sont approchés à 23-15 grâce à une passe de touché de six verges de Mullens à Kyle Juszczyk ainsi qu’un converti de deux points réussi. Ils ont eu quatre autres possessions en attaque, mais n’ont jamais été en mesure de menacer.

Jets 3 – Seahawks 40

Russell Wilson a lancé quatre autres passes de touché pour porter son total à 36 depuis le début de la saison, un sommet personnel en carrière, et les Seahawks de Seattle ont rossé les Jets de New York 40-3.

Les Seahawks (9-4) ont rebondi de la façon qu’ils l’espéraient après l’étonnante et décevante performance offensive de l’équipe dans une défaite aux mains des Giants de New York.

La victoire leur a permis de demeurer à égalité avec les Rams de Los Angeles au sommet du classement de la section Ouest de l’Association nationale.

Wilson a lancé des passes de touché à Freddie Swain et DK Metcalf en première demie, et ajouté celles à Will Dissly et David Moore au troisième quart.

Pour Wilson, il s’agit d’un cinquième match cette saison où il a complété au moins quatre passes de touché.

Wilson a terminé la rencontre avec 21 passes complétées en 27 tentatives pour des gains de 206 verges. Sa journée de travail s’est terminé vers la fin du troisième quart lorsqu’il a cédé sa place à Geno Smith, un ancien des Jets.

La seule bourde de Wilson est survenue lorsqu’il a tenté une passe que Marcus Maye a interceptée après avoir jonglé avec le ballon.

Wilson avait participé à tous les jeux des 49 dernières parties des Seahawks. Sa dernière absence du terrain remontait à la 15e semaine de 2017, lorsque les Seahawks ont été dominés 42-7, à domicile, face aux Rams.

Ce fut aussi l’une des rares dégelées infligées par les Seahawks à un adversaire. Au cours des deux dernières campagnes, ils n’avaient gagné qu’un match par plus de 14 points.